Alors que le projet de loi bioéthique, voté cet été par l’Assemblée nationale, arrive bientôt au Sénat pour une seconde lecture, c’est dans ce cadre que le collectif « Marchons Enfants », qui compte dans ses soutiens la Manif pour tous, Alliance vita et les associations familiales catholiques, opposées à la PMA et à la GPA, a appelé à manifester ce samedi.

En France, environ un couple sur huit consulte en raison de difficultés à concevoir un enfant. Dans trois quarts des cas, l’infertilité est d’origine masculine, féminine, ou elle associe les deux sexes. Dans 10 à 25% elle n’est pas attribuable à un défaut spécifique d’un des deux partenaires …Alors si une prise en charge médicale peut résoudre un certain nombre de cas d’infertilité , les chercheurs tentent néanmoins de mieux comprendre les facteurs génétiques et environnementaux sous-jacents. Mais au delà des causes qui peuvent être à l’origine de cette infertilité, les conséquences psychologiques peuvent elles être très lourdes pour certains couples… Alors voila, la question que nous nous posons ce matin : Comment surmonter l’infertilité ?

« Les femmes sont très peu fertiles, même un peu moins qu’avant », Pr. Jean-Philippe Wolf

Ils-se-marierent-et-eurent-beaucoup-d-enfants-ou-pas

Professeur Jean-Philippe Wolf, biologiste de la reproduction à l’hôpital Cochin à Paris

Claire S2C, illustratrice et auteur de bande dessinée elle conte son espérance d’enfant et raconte un peu de son parcours du combattant. Elle est devenue la confidente de nombreux couples et sait trouver les mots et les traits pour parler de ce chemin douloureux. Elle publie « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants…ou pas !! » (MAME)