Dans ce nouvel épisode, je reçois Bastien Lattanzio, il est photographe indépendant et a travaillé pour de grands noms comme Louis Vuitton, Vestiaire Collective ou encore AD magazine. À l’âge de 20 ans, il décide d’arrêter ses études pour se consacrer pleinement à sa passion: la photographie.

Autodidacte, il travaille principalement à l’argentique et a trouvé une vitrine à la librairie OFR où il publie ses livres.


Avec Bastien, on a parlé de ses débuts dans la photographie, de son approche avec ses clients, de sa vision pour l’avenir de l’image de mode et de son ambition à viser toujours plus haut.


« Je ne suis pas du tout entrepreneur, je me considère plus comme un artisan. On m’appelle pour des jobs et si tous les critères sont bons je le fais. Je me laisse porter. »


Ce que vous allez apprendre dans cet épisode: 


  • Le parcours de Bastien
  • Son premier contrat de photographe
  • Comment il s’est formé
  • Son secret pour entretenir de bonnes relations avec ses clients
  • Comment il définit son travail
  • Le déroulement d’une journée de shooting
  • Comment il en est venu à la photographie de mode
  • Est-il nécessaire d’avoir un agent 
  • Comment il se renouvelle
  • Comment convaincre ses clients
  • Le métier de photographe face à l’ubérisation de la photographie
  • Quelles sont ses projections pour le futur
  • Ses ambitions pour l’avenir
  • Entretenir son réseau
  • Comment il a vécu le confinement
  • Le futur de l’image de mode
  • Comment il prépare ses shootings
  • Ses conseils pour démarrer dans la photographie
  • Comment repérer une bonne image
  • Son meilleur investissement




« Je pense qu’il faut aller moins loin, tu vois à Nice, on peut shooter de très belles images, ou même en Provence. On n’est pas obligés d’aller à l’autre bout du monde en Guadeloupe avec la maquilleuse qui vient de je ne sais où. Un truc un peu plus local se serait bien. On est en train de tendre vers ça, avec des équipes un peu plus réduites aussi parce qu’on n’a pas forcément besoin de 70 personnes sur un set. »


« Tu regardes ce que les kids font, ce que les très bons font et t’essaies de naviguer là dedans. Je pense que le succès c’est faire ce que tu aimes, là tu seras bon. »


« Il y a beaucoup trop d’images en permanence, on est saturés de stories, de posts et j’ai l’impression que c’est illisible. Il faut être responsable là-dessus et arrêter de déverser sur les gens, les images se perdent et ça ne sert à rien. Il faut faire de bonnes images marquantes et s’en servir plus. »


Si vous cherchez les notes de l’épisode avec toutes les références, c’est simple : allez sur le blog du podcast, www.entreprendredanslamode.com  

 

Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode

 

Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews ! 

 

Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !



Références: 

https://www.instagram.com/bastienlattanzio/ 

http://www.bastienlattanzio.com 

Clark Magazine https://www.scopalto.com/magazine/clark 

Librairie OFR Paris https://www.instagram.com/ofrparis/

Paloma Wool https://www.instagram.com/palomawool/ 

Campagne Chanel par Karim Sadli https://www.chanel.com/fr/mode/collection/presentation-de-la-collection-croisiere-2020-21/ 

Juergen Teller https://www.instagram.com/juergenteller_/