L'écrivain et réalisateur français Philippe Claudel pour son livre "Inhumaines" (Stock). Nous sommes devenus des monstres. On pourrait s'en affliger. Mieux vaut en rire. Juan Belmonte a déposé les armes depuis des années, il vit en Patagonie près de la mer avec sa compagne, Verónica, qui ne s'est pas encore complètement relevée des tortures qu'elle a subies sous la dictature de Pinochet. Mais les services secrets russes qui connaissent ses talents de guérillero et de sniper vont le forcer à leur prêter main forte. À l'autre bout du monde, un groupe de cosaques nostalgiques a décidé de libérer le descendant du dernier ataman, Miguel Krassnoff. Fils des cosaques russes qui ont participé à la Deuxième Guerre mondiale dans les régiments SS, Krassnoff est devenu général de l'armée de Pinochet, avant d'être emprisonné à Santiago pour sa participation à la répression et à la torture pendant la dictature militaire. Et Belmonte a de bons motifs de haïr ¿le cosaque¿, des motifs très personnels. De la Russie de Trotski au Chili de Pinochet, de l'Allemagne d'Hitler à la Patagonie d'aujourd'hui, La Fin de l'histoire traverse le XXe siècle tout entier. Le coup de coeur de Myriam Leroy : "Marlène" de Philippe Djian (Gallimard). Littérature avec Michel Dufranne : Sandrine Collette, "Les larmes noires sur la Terre", Denoël. Montréal est la ville invitée d'honneur de cette édition. On en parle avec : - L'éditeur belge Dimitri Kennes, qui s'est lancé en « important » de la littérature québécoise avec un certain succès puisque les ventes du roman jeunesse « La vie compliquée de Léa Olivier » de la québécoise Catherine Girard-Audet bat des records absolus en Belgique - Ludo Borecki pour la version BD de "La vie compliquée de Léa Olivier » chez Kennes - L'écrivaine, traductrice et blogueuse québécoise Catherine Girard-Audet BD avec Thierry Bellefroid : "Demon vol. 1" de Jason Shiga chez Cambourakis.