Ils publient « Le Silence et la Fureur », un thriller psychologique, où il est question de musique, d'îles, de lacs lointains, de nature dévorante, de piano mortel, de crimes irrésolus et de passions impunies...

Nouvelle diffusion de la chronique sorties DVD de Xavier Vanbuggenhout :

  • « The Deuce », une série signée David Simon et George Pelecanos
  • « Hangover Square » de John Brahm
  • The Marx Brothers, un coffret 5 films des années Paramount

Le groupe bruxellois Leonore et leur EP "Sub Rosa".
En concert le 7 avril (Villa Tikkeneike à Anvers), le 17 avril au Botanique à Bruxelles, le 19 mai à Namur, le 21 mai (Het Depot à Louvain), le 23 mai (Trix à Anvers).
Et en live dans l'émission !

Les monstres au cinéma, un feuilleton de Dominick Martinot-Lagarde.
Épisode 2 : à l'occasion du BIFFF, le Festival International du Film Fantastique de Bruxelles, qui démarre aujourd'hui, Dick TOMASOVIC, professeur à l'Université de Liège et spécialiste du cinéma "grand public", ressort les monstres du placard, de dessous le lit, de l`armoire où ils nous terrorisaient pendant notre enfance. Il va aussi, pourquoi pas, révéler le monstre qui se cache en nous... Les monstres au cinéma, leurs figures iconiques, nés de l'imagination d'un écrivain, ou de nos peurs ancestrales, se pressent à nos portes dans cette série réalisée par Dominick Martinot-Lagarde. Frankenstein est le héros de ce deuxième épisode. Un héros né de la technologie, de la dérive d'un savant fou, le Docteur Frankenstein. Ce savant n'a plus de limite à son éthique. Il recrée avec des bouts de cadavres un être qui n'a de vivant que son nom. ¿He is alive¿ certes. Mais qu'a-t-il d'humain ?

L'écrivain et journaliste français Nicolas d'Estienne d'Orves et sa mère Natalie Carter, scénariste, adaptatrice, dessinatrice, dialoguiste, pour leur thriller « Le Silence et la Fureur » (XO éditions).
Un lac perdu de l'Ontario, et au milieu, une petite île escarpée où souffle le vent mauvais du soupçon.
Max King, pianiste adulé dans le monde entier, y vit reclus dans sa maison, prisonnier de ses obsessions et de ses cauchemars.
Il y a dix ans, un drame l'a condamné au silence : la moindre note sur le clavier provoque en lui d'effrayantes douleurs.
Pour cet immense artiste, la musique est devenue un bourreau.
Mis à part sa gouvernante, Max King ne voit personne. Ni sa femme Fiona, ni son fils Luke, qui a quitté l'île et que tout le monde surnommait le « petit prince ».
Un futur pianiste de génie, comme son père.
Le retour de Luke résonnera comme un cataclysme sur cette terre maudite.
Et du silence jaillira bientôt la fureur.

Dans "La La Langue", Joëlle Scoriels résout le mystère de la résurrection...