À l'occasion de la projection du film "Les Dents de la mer" (Jaws) de Steven Spielberg, avec la musique de John Williams jouée en live par le Brussels Philharmonic, on retrace l'évolution du cinéma d'horreur, des films muets jusqu'à nos jours...

Les sorties musique de Xavier Vanbuggenhout :

  • Jonathan Jeremiah : « Good Day »
  • Blood Orange : « Negro Swan »
  • Delgres : « Mo Jodi »

Karlin Berghmans, manager et conservatrice du MUDIA, le nouveau musée didactique d'art au coeur du village du livre de Redu, en Ardenne. Initié par un amateur d'art belge mais appuyé par l'apport de collections d'art privées belges et internationales, le MUDIA réunit 300 chefs-d'oeuvre originaux de grands noms de la Renaissance jusqu'à l'époque contemporaine tels que Véronèse, Brueghel, Rodin, Spilliaert, Van Dongen, Wouters, Picasso, Modigliani, Giacometti, Magritte, Hergé, Franquin, Geluck, etc.

La chronique de Gorian Delpâture : la réédition chez Albin Michel du livre de Stephen King : "Anatomie de l'horreur".

Depuis Carrie jusqu'à Sleeping beauties, Stephen King, l'écrivain à l'imagination débordante et à l'inégalable talent de conteur, a redéfini le genre de l'épouvante et du fantastique. Qui mieux que lui pouvait disséquer la structure, les origines, les influences de ce phénomène qui constitue la matière première de son œuvre ?
Sur le ton d'une conversation effroyablement drôle et enrichissante, Stephen King nous révèle son monde secret - son enfance, ses premières terreurs, ses idoles... - et dessine les grandes lignes d'un univers fascinant qui fait partie de notre patrimoine, du Projet Blair Witch à L'Exorciste en passant les romans de Ray Bradbury ou de J.G. Ballard.

Spéciale films d'horreur, à l'occasion de la projection du film "Les Dents de la mer" (Jaws) de Steven Spielberg, avec la musique de John Williams jouée en live par le Brussels Philharmonic, les 21, 22 et 23 septembre à Flagey à Bruxelles.

On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours au sein du Département où il poursuit ses recherches en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle.
Et Dirk Brossé, le chef d'orchestre du Brussels Philharmonic.

« Sa vie par procuration », une chronique signée Myriam Leroy, où elle nous passe en revue sa semaine culturelle.