A' comme Apache,Z' comme Zorro, C' comme Calamity Jane ouR' comme Ruée vers l'or... il sera question de Western pour terminer la semaine ! La culture à travers les objets avec Nicolas herman : le Polaroid. Wahoub Fayoumi a rencontré le réalisateur, scénariste et producteur de cinéma haïtien Raoul Peck pour son docu. "I'm not your negro". À travers les propos et les écrits de l'écrivain noir américain James Baldwin, Raoul Peck propose un film qui revisite les luttes sociales et politiques des Afro-Américains au cours de ces dernières décennies. Le film est encore à l'affiche au Vendôme et à L'Aventure à Bruxelles. Claude Aziza pour le "Dictionnaire du western" (Vendémiaire). Conquête de territoires sauvages et inviolés, lutte sans merci avec les premiers habitants du continent, prestige de la force et de la réussite individuelle, déchaînement récurrent de la violence, mais aussi intransigeance de la loi et glorification des valeurs collectives... Autant de motifs qui façonnent la culture de l'Amérique, cristallisée autour de ce moment fondateur de son histoire que fut la découverte de l'Ouest : une épopée cruelle qui a imprégné notre imaginaire jusqu'à devenir un véritable mythe, dont le cinéma s'empara dès ses débuts. Cow-boys, shérifs, soldats, chasseurs de primes, trappeurs, Indiens, femmes fatales, femmes sacrifiées, amazones de l'Ouest : le western met en scène des figures archétypales en prise avec des conflits qui les dépassent. L'Amérique interroge ainsi sa légitimité et sa cohésion, tout en renouant avec une épopée intemporelle, sur fond de décors grandioses. À travers près de 200 entrées, dont plus de 50 inédites, ce dictionnaire questionne en profondeur les influences, les protagonistes, les œuvres majeures, classiques et contemporaines, les prolongements, l'idéologie et les dévoiements de ce genre constitutif par excellence du cinéma américain. La chronique de Josef Schovanec : Le Brave Soldat Svejk/Chvéïk, monument incontournable de la littérature tchèque... « Sa vie par procuration », une chronique signée Myriam Leroy, où elle nous passe en revue sa semaine culturelle.