Historiquement Vôtre réunit 3 insomniaques : le président Abraham Lincoln qui passait, entre travail acharné et mélancolie, des nuits aussi blanches que la Maison qu'il occupait, des nuits aussi agitées que la situation politique de son pays, les Etats-Unis, en pleine guerre de Sécession. Puis l'écrivain Franz Kafka qui passait aussi des nuits blanches, plus sombres encore, à noircir ses cahiers et coucher ses plus beaux textes sur le papier pendant que le monde dormait, qui plongeait dans l'obscurité de la nuit pour tenter d'y voir plus clair sur sa vie... Et un artiste qui, à force de ne pas trouver le sommeil, avait décidé de travailler et de vivre la nuit : le regretté Christophe.