En 2011, dans un village près de Bordeaux, une histoire met en scène le trio classique ; le mari, la femme, l’amant. Se pose cette question éternelle : pourquoi diable tuer son mari alors qu’il est si simple de divorcer ?