Comme d’autres élus de la région Grand Est, Valérie Beausert-Leick, présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, réclamait un reconfinement local. Elle déplore que le ministre de la Santé Olivier Véran privilégie seulement un durcissement du couvre-feu.