Les leçons du printemps érable : comment éviter les prochaines crises sociales ...
Concert d'appels au boycott pour le début des travaux de la commission spéciale d'examen des événements du printemps 2012 au Québec. Partis d'opposition, syndicats de policiers, regroupements étudiants et défenseurs des droits et libertés sont unanimes dans leur méfiance à l'endroit du gouvernement Marois dans ce dossier. Selon son président, la commission n'a l'intention de faire le procès ni des politiciens, ni des policiers, ni des étudiants. Il s'agit plutôt de s'assurer que si un débat aussi intense survenait de nouveau, il se déroulerait pacifiquement.