Le second mari de la reine d’Ecosse, Darnly, était un jeune homme inconséquent et arrogant ; il devenait un danger pour la couronne ; fallait-il le tuer pour autant ? La reine Mary l’a pensé, et peut-être a-t-elle joint le geste à la parole…