durée : 00:03:14 - Géopolitique - par : Pierre Haski - Il est minuit 20 à Lisbonne, ce 25 avril 1974, lorsque la chanson interdite « Grandola, Vila Morena » retentit sur les ondes de la radio catholique. C’est le signal qu’attendaient les putschistes pour passer à l’action.