Après le Brexit, un nouveau défi pour Boris Johnson : la dislocation du Royaume-Uni.