La crise institutionnelle est née de la partialité fanatique des médias en faveur du parti Démocrate, elle a été accélérée par le refus, à cause de la couleur de sa peau, de laisser connaître aucune vérité gênante sur un candidat qu’une seule d’entre elle aurait dû rendre inéligible — c’est la deuxième catastrophe planétaire du Politiquement Correct, et elle se traduit aujourd’hui par une négation concertée du fait que la légalité de sa candidature n’a jamais été prouvée.

Ann Coulter : Slander: Liberal Lies About the American Right
Florin Aftalion : La trahison des Rosenberg
Joseph Farah : “Not the last word on Obama’s birth”
The Western Center for Journalism : “Clearing the Smoke on Obama’s Eligibility: AnIntelligence Investigator’s June 10 Report”
Obamanotqualified.com : “Obama’s Kenyan Birth Record!