François Guillaumat et Georges Lane présentent La Micropolitique, livre de Madsen Pirie paru il y a 20 ans, qui montre qu’une approche différente de la réforme politique permet de neutraliser l’opposition à la restauration de la responsabilité et de la liberté personnelles.
L’auteur est parti de ce constat, fait par les théoriciens des choix publics, que les institutions soi-disant représentatives trahissent les intérêts de la population qu’elles sont censées servir. Alors que la redistribution politique se développe et détruit toujours plus de richesse sans aucun profit pour personne, la politique semble ne plus disposer d’aucune institution qui permette de l’en empêcher.
Le génie de Madsen Pirie aura consisté à retourner les procédés de la démagogie politique contre elle-même, en inventant les principes qui permettent d’en définir une qui aille dans le bon sens : en constituant des coalitions d’intérêts irrésistibles vouées à ce qu’il y ait moins de vol, moins d’irresponsabilité, moins de destruction en pure perte.

Madsen Pirie : La Micropolitique
François Guillaumat et Georges Lane : “La loi de Bitur-Camember”
François Guillaumat avec Pascal Dray : L’Illusion fiscale
David Ricardo : Principes de l’économie politique et de l’impôt
Anthony de Jasay : L’Etat (The State)