L’entretien permet de rappeler les lois de l’économie quand on parle des prix du pétrole.
Tout d’abord, que la réponse de l’offre et de la demande aux variations de prix est toujours plus forte à mesure que le temps passe.
C’est aussi l’occasion de décrire les rôles respectifs de la spéculation et de l’inflation dans la situation actuelle.
Ensuite, il s’agit de rappeler que l’intervention de l’Etat ne peut qu’accroître l’incertitude et la rareté. En particulier, les variations de prix qu’on observe aujourd’hui sont dues au fait qu’une grande partie du pétrole est volée par les hommes de divers états.
Enfin, que l’énergie est toujours produite, jamais gratuite, qu’il n’y a pas de richesses naturelles.

→ Peter Huber et Mark Mills : “Du pétrole ? Il y en a partout !”
Carburants et combustibles : l’UDC demande une baisse des impôts et des taxes
Frédéric Bastiat : “Justice et fraternité”
Enregistrement de Lumière101 : “Il n’y a pas de richesses naturelles”
Enregistrement de Lumière101 : “Le faux problème du développement durable”