Embracer, la maison-mère d’Asmodee, s’offre les droits sur les produits pour Le Seigneur des anneaux. Rafale de jeux de plateau en approche…


Embracer et Le Seigneur des anneaux

La bataille a commencé. Avec la sortie imminente du prologue de Game of Thrones ce dimanche sur HBO, et Amazon qui lui emboîte le pas quelques jours après avec sa série le Seigneur des Anneaux, la bataille des séries méd-fan a désormais commencé. Qui va être dans le haut du panier et se tailler la part du lion ?

On l’apprenait hier. Embracer, le groupe suédois de jeux vidéo, mais pas seulement, a racheté les droits pour tous les produits dérivés de l’univers de Tolkien. Et pourquoi est-ce qu’on vous en parle aujourd’hui ? Parce que Embracer a racheté le géant des jeux Asmodee il y a quelques mois. Pour la coquette somme de… 3 milliards.

Asmodee racheté pour la coquette somme de 3 milliards

La société colossale de jeux vidéo Embracer Group a conclu hier jeudi 18 août un accord pour acheter les droits du Seigneur des anneaux et du Hobbit et pourra ainsi désormais développer des nouveaux jeux, films et plus encore basés sur la propriété intellectuelle.

Et qui dit jeux, dit forcément jeux de plateau. Asmodee, via son écurie américaine FFG, en avait déjà sorti quelques-uns.

Le Seigneur des Anneaux 💍 Voyages en Terre du Milieu. Votre billet pour l’aventure

Embracer a acquis Middle-earth Enterprises de The Saul Zaentz Company, et avec elle les droits mondiaux sur les films cinématographiques, les jeux vidéo, les jeux de société, le merchandising et les parcs à thème liées aux œuvres de J.R.R. Tolkien.

La majorité des médias du Seigneur des Anneaux qui sont sortis au cours des dernières décennies appartiennent en fin de compte à Middle-earth Enterprises. Certains aspects étant concédés sous licence pour la création de trilogies de films comme Peter Jackson, les jeux vidéo du Seigneur des Anneaux, l’Escape Game Le Seigneur des Anneaux, etc.

Un Escape Game Le Seigneur des Anneaux

Embracer a déclaré qu’il prévoyait de collaborer avec les bénéficiaires des licences actuels et nouveaux pour explorer d’autres opportunités. notamment des films supplémentaires basés sur des personnages emblématiques tels que Gandalf, Aragorn, Gollum, Galadriel, Eowyn et d’autres personnages.

Embracer n’a pas précisé le coût de l’acquisition. Mais le groupe a également acquis plusieurs autres sociétés. Dont le développeur de Chivalry Tripwire Interactive, Tuxedo Labs, etc., déclarant que ses dépenses pour l’ensemble du lot s’élevaient à 8,2 milliards de couronnes suédoises, soit environ 787 millions de dollars.

Dans son rapport trimestriel également publié hier jeudi, Embracer a fait état d’un chiffre d’affaires de… 7,1 milliards de couronnes, soit environ 671 millions d’euros. Plus du double qu’à la même période de l’an dernier.

Et avec l’injection de « sang frais » investi par l’Arabie Saoudite, Embracer a désormais les coudées franches pour s’offrir de nouvelles propriétés intellectuelles. Vers l’infini et au-delà…

L’Arabie Saoudite investit 1 milliard dans Embracer. Et donc dans Asmodee

La société Saul Zaentz a annoncé son intention de vendre Middle-earth Enterprises plus tôt cette année. Amazon était considéré comme le favori à l’époque, compte tenu de la sortie imminente de sa série Le Seigneur des anneaux, les Anneaux du Pouvoir. Mais finalement, c’est le groupe suédois qui a damé le pion à tonton Jeff. Qui doit être vénère. Le « pauvre ».

Verra-t-on ainsi sortir toute une ribambelle de nouveaux jeux de société Le Seigneur des anneaux chez Asmodee et sa palette d’éditeurs ? À quand un Unlock Golum, un Ticket to Ride Mordor un Azul Porte Est de la Moria ou un Dixit Gandalf ?


Article écrit par Gus. Rédacteur-en-chef de Gus&Co. Travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste. Et comme joueur, surtout. Est également pilote de chasse pour l’armée américaine, top-modèle, bio-généticien spécialiste en résurrection de dinosaures, champion du monde de boxe thaï et de pâtisserie végane, inventeur de l’iPhone et mythomane.


De nouveaux jeux Le Seigneur des Anneaux chez Asmodee, vous en pensez quoi ?

L’article Embracer, et donc Asmodee, rafle les droits pour le Seigneur des anneaux est apparu en premier sur Gus & Co.