Lorsque l’on regarde le visage de Madeleine Delbrêl, on est touché par la qualité de présence qui se dégage de ce petit bout de femme.
Un regard franc, à la fois direct et très doux, la simplicité d’un corps tourné vers l’autre : il n'y a aucune mise en scène dans ces petits morceaux de vie pris sur le vif, comme sur cette photo noir et blanc où l’assistance sociale s’abaisse jusqu’au sol pour envisager un enfant.

Aller à la rencontre de l’autre, s’aventurer chaque jour hors de ses propres frontières, laisser la vie vous emporter comme dans une danse où Dieu et l’homme unissent leur pas : telle fut la raison d’être de Madeleine Delbrêl, l’une des plus grandes mystiques du 20eme siècle.

Membre de la Fraternité diocésaine des Parvis, Raphaël Buyse est prêtre catholique. 

https://www.madeleine-delbrel.net/