Si les deux premiers épisodes d’Hommage Collatéral s’intéressaient à des ambassadeurs contemporains de la culture Pop, le troisième est carrément dédié à l’un de ses pères fondateurs. (Oui, j’ôse.)

Tout le monde a lu (ou prétend avoir lu) Les Trois Mousquetaires et Monte-Cristo. Mais la vie et la carrière d’Alexandre Dumas sont bien plus vastes, bien plus flamboyantes que ses deux chefs-d’oeuvre. À la fin de la précédente émission, je disais que Dumas était le showrunner de son époque. (Si vous lisez son Petit éloge des séries télé, vous constaterez que Martin Wincker est d’accord avec moi.) Il était aussi script doctor à ses heures et surtout écrivain, bien-sûr.

Mais il était tellement d’autre choses ! Dramaturge, metteur en scène, poète, parolier, mécène, duelliste, entrepreneur, patron de presse, politicien, aventurier. Dumas à tout fait. (Et, ce qu’il n’a pas fait, il l’a écrit.) Il était tout ça à la fois, tout en témoignant des nombreux changements du monde, pendant le 19ème siècle.

Bref, il fallait bien un double-podcast pour tenter de synthétiser sa carrière, ses oeuvres, ses amis, ses amours, ses emmerdes.

La seconde partie commence alors qu’Alexandre est auréolé du succès des Trois Mousquetaires. On y parle de Monte-Cristo (évidemment) mais aussi de ses autres romans moins connus, des journaux qu’il a lancé et de ses nombreuses aventures. Et on fait un petit dossier sur les nombreuses adaptations et pastiches de son oeuvre pour conclure !

Invités :
- Isabelle Safa, enseignante, Docteur en Littérature française et Secrétaire générale de la Société des Amis d’Alexandre Dumas père. | Page Academia | www.dumaspere.com | www.amisdumas.com
- Sarah / Arakasi, webdesigner, lectrice boulimique et grande amatrice de séries. | Compte Babelio
- Nicolas Bernard, avocat et historien, auteur de La Guerre germano-soviétique et de La Guerre du Pacifique, tous deux disponibles chez Tallandier. | www.tallandier.com

Playlist :
- Gérard Depardieu - Le Comte de Monte-Cristo | Mini-série en quatre épisodes de Josée Dayan © TF1 Vidéo 1998
- René Bianco -* Le chant des girondins* | Chanson française et francophone - Fanfare de la garde républicaine, Adjudant-chef Cartierre © BNF Collection 2014
- Trevor Jones & Randy Edelman - Main Title | The Last of the Mohicans (Original Motion Picture Soundtrack) © Morgan Creek 1992
- Lilicub - Voyage en Italie | Lilicub (c) 1996 Mercury Music Group
- Queen - The Show must go on | Innuendo © 2014 Hollywood Records, Inc.
- Michael Kamen - Sword Fight (Bransle) | The Three Musketeers © Hollywood Records 1993
- Nick Glennie-Smith - Heart Of A King | The Man In The Iron Mask © 1998 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.
- Benjamin Wallfisch - Every 27 Years | It (Original Motion Picture Soundtrack) ℗ 2017 WaterTower Music

All material is used under Fair Use Copyright Law. (No copyright infringement intended.)

Liens :
- Maria Callas, Giuseppe Verdi - E' strano!... è strano ! | La Traviata - Orchestra sinfonica di Torino della RAI, conduit par Gabriele Santini, 1953 : http://bit.ly/2lZEeAR
- Murray Gold - Theme | The Musketeers © BBC 2014 : http://bit.ly/2lYu3wd
- Michel Barouille - Sous le signe des Mousquetaires | Générique du dessin animé : http://bit.ly/2lZYD8I
- American Crime Story : The People v. O.J. Simpson - Ending Credits Theme : http://bit.ly/2lZsGNY
- Jean-Jacques Burnel - You Won't See Me Coming (full) | Gankutsuou Original Soundtrack : http://bit.ly/2yCoKIP

- La vie Dumas père, partie 1 : La Jeunesse d’Alexandre Dumas et Partie 2 : Antony :
http://bit.ly/2ypxOk4
- La vie Dumas père - partie 3 : La Tour de Nesle et partie 4 : Les Trois Mousquetaires :
http://bit.ly/2ypykP2
- La vie Dumas père - partie 5 : Le Comte de Monte-Cristo et partie 6 : La Mort de Porthos :
http://bit.ly/2yqaDGu

Bibliographie & sources :
- Alexandre Dumas : Le génie de la vie. Mes trois invités sont unanimes, le livre de Claude Schopp (qui se trouve être aussi le président de la Société des amis d’Alexandre Dumas) est un incontournable pour tous ceux qui s’intéresse à la vie de l’auteur. Je n’en ai pas lu d’autres, mais j’admets que c’est tout à fait complet, extrêmement bien sourcé et toujours passionnant. Difficile à trouver dans son édition originale datant de 1997 chez Fayard, mais pas impossible.
- Pour ceux qui n’ont pas 600 pages devant eux mais qui souhaiteraient une extension du podcast, voilà un bon compromis : La Vie Dumas père, un cycle de six conférences données en 1955 par André Maurois. Elles sont tout simplement prodigieuses grâce à ce dernier. Tantôt amusant, tantôt émouvant, et toujours affectueux, l’écrivain semblait habité par Dumas. France Culture a rediffusé la captation audio de ces conférence en 2012 en trois fois, dans le cadre de l’émission Grands écrivains, grandes conférences, animée par Philippe Garbit. Les liens vers chaque parties sont indiqués un peu plus haut. Mais attention, il n’est pas dit que France Culture désactive leur accès un jour ou l’autre !
- Et les sites officiels de la Société des amis d’Alexandre Dumas : www.dumaspere.com, d’une part, qui centralise toute l’oeuvre du bonhomme et propose bon nombre de petits bonus, et d’autre part www.amisdumas.com, où vous trouverez toute l’actualité de la structure. Ce dernier site proposera bientôt les travaux de presse de l’auteur.

Bibliographie étendue (recommandée par nos invités) :
- Alexandre Dumas, par Sylvain Ledda, autre biographie mais plus orientée sur l’homme de théâtre. L’ouvrage a été publié en 2014, directement en poche chez Folio. Donc aucun problème pour se procurer celui-là, normalement.
- Dumas fils ou l'anti-Oedipe, biographie sur Junior, par Marianne et Claude Schopp (encore lui). Le titre a décroché le Prix Goncourt de la biographie pas plus tard que l’été dernier. Classe.
- Et pour conclure la trinité : Dumas, le comte noir de Tom Reiss. Prix Pulitzer 2013, quand même. Dispo chez J’ai lu depuis 2015.

Photographie : Nadar
Logo : @jainas
Générique : @kwakos

Remarques, suggestions et insultes ci-dessous ou sur @HommageCollat !!

Bonne écoute à toutes et à tous. Et n’oubliez pas de vous abonner, si ce n’est pas déjà fait !

@César