C’est l’histoire d’une miraculée : Monika, une chienne russe, a retrouvé l’usage de ses quatre pattes grâce à la pose complexe de prothèses en titane, une opération rare, onéreuse, et financée entièrement en ligne.

Opérée il y a deux semaines, la petite créature au pelage beige est visiblement toujours fatiguée et craintive. Mais elle marche.

"La chance et l’expérience ont joué un grand rôle", affirme avec modestie Sergueï Gorchkov à l’AFP, le vétérinaire de 33 ans à l’origine de cette prouesse dans la clinique "Best" de Novossibirsk, en Sibérie.

Miraculée
C’est la première fois qu’il effectue une quadruple greffe sur un chien, une opération qu’il avait déjà réalisée sur un chat en 2019. Une trentaine d’autres de ses "patients" ont bénéficié de poses de membres artificiels.

Monika, elle, revient de loin. En décembre 2020, elle est découverte agonisante dans une forêt de Krasnodar, au sud-ouest de la Russie. Ses quatre pattes ne sont que des plaies béantes et ensanglantées.

"Personne ne sait ce qu’il lui est arrivé, certains bénévoles pensent que quelqu’un lui a coupé les pattes par cruauté", indique M. Gorchkov.

La pauvre Monika, dont l’âge est estimé entre 2 et 4 ans, aurait alors pu connaître le sort de milliers de chiens errants retrouvés blessés : l’euthanasie ou, pire, une mort lente et