Au micro d'Isabelle Morizet dans l'émission "Il n'y a pas qu'une vie dans la vie", la chanteuse Angélique Kidjo revient sur son engagement pour lutter contre l'excision des filles dans certaines parties du monde. "On a le devoir de protéger nos petites filles de l'excision", a-t-elle expliqué devant les chefs d'Etats rassemblés à l'ONU.