A mon sens, la compétition est utile et importante car elle engendre l’évolution.

En effet, la compétition est d’abord un fabuleux moyen d’évaluation : savoir où nous en sommes par rapport aux autres, et définir vers quoi on a envie d’aller.

C’est aussi un puissant levier de dépassement de soi, et elle nous permet de le faire étape par étapes.

D’un autre côté, elle présente un inconvénient majeur.

Il apparaît quand on commence à se remettre en cause, non pas sur ce que l’on a fait ou obtenu, mais sur ce que l’on est plus profondément, à l’égard de ses résultats.

Le doute peut alors surgir sur ses potentiels, ses capacités profondes, sa créativité, son savoir-faire, ses connaissances.

C’est là que le bât blesse. Lorsqu’il y a une remise en cause, donc la naissance d’un sentiment négatif sur soi-même, sur les autres, parce que j’ai ou que l’équipe a perdu, il y a le risque qu’on en arrive à penser : « j’ai perdu, je ne vaux plus rien, et de toute façon, cela ne marchera jamais ».

A ce moment-là, la compétition engendre une souffrance sur le plan émotionnel, et à partir de là, le talent risque de se réduire.

Alors face à la compétition, VIGILANCE à vos petites frustrations comme à vos grandes !

SUGGESTION : montez votre état de joie au maximum face à vos frustrations et sollicitez au maximum votre créativité pour les changer !

 


Liens externes :

Visualiser cet épisode sur youtube

Ecouter/voir d’autres podcasts de Paul Pyronnet :

En videos sur Youtube :

Aller plus loin avec la PNL :

Vous aimez les challenges et évoluer ?