durée : 00:46:03 - Interception - par : Philippe Bardonnaud, Vanessa Descouraux - « Violences policières ». Pour le gouvernement, l’expression est taboue. Et la prononcer entraîne l’habituelle réplique sur la violence inédite des manifestations de ces deux dernières années (loi travail et plus récemment, Gilets jaunes).