L’Audio du 20 janvier 2021

https://www.investir.ch/wp-content/uploads/laudio-du-20-janvier-2021.mp3

Télécharger le podcast (.mp3)

Yellen aux commandes

La journée d’hier a d’ailleurs été placée sous le signe de Yellen, puisqu’elle avait rendez-vous pour sa confirmation en tant que Secrétaire du Trésor. Son discours aura été sans équivoque : il faut frapper fort et vite pour sauver les USA. Il faut inonder le peuple sous des tonnes de pognons et injecter du fric dans toutes les failles que l’économie pourrait montrer et ensuite il n’y aura plus qu’à obliger les gens à consommer. Reste aussi à que les gens puissent sortir consommer sans avoir l’air de morts-vivants terrorisés à l’idée de choper le méchant COVID. Le COVID qui vient d’ailleurs de franchir la barrière des 400’000 morts aux USA. D’ailleurs heureusement que Madame Yellen parlait hier soir à la télé, ça nous aura évité d’aborder le sujet du nombre de morts qui aurait pu fâcher les investisseurs qui aurait cessé de se concentrer sur ce qui va bien et auraient pu éventuellement peut-être se rendre compte que contrairement au conte de fées que Biden nous fait vivre, tout n’est pas vraiment encore réglé.

Enfin, l’honneur est sauf. Madame Yellen est arrivée sur son cheval blanc sous les trompettes et les acclamations de la foule qui lui lançait des pétales de rose, il faut dire que ça fait du bien de voir arriver des gens au pouvoir qui savent ce qu’ils font, qui ne se trompent jamais, qui sont orientés uniquement en direction du peuple et qui ont accès à des milliers de milliards de dollars qui sortent de je-ne-sais-où mais qui avaient été soigneusement économisés pour sauver les USA comme dans les films qui étaient encore produits à l’époque où on pouvait sortir se réunir à plus de 5 dans un espace clos et manger des popcorns. Quoi qu’il en soit, la bonne nouvelle c’est que le marché n’a plus peur de rien et que les perspectives d’avenir sont tout simplement brillantes, les experts à Wall Street pensent que les multi-stimulus de Biden vont faire exploser le PIB Américain de plus 11% et que le chômage devrait tomber sous les 5% avant la fin de l’année – ce qui chouette, tout de même, c’est que l’on ne sait même pas quand et comment on va se débarrasser de cette merde de COVID et les gars ils peuvent déjà nous dire – parce que eux ils savent et que nous on est des nains sans expérience et surtout, on n’est pas des visionnaires – donc les experts à Wall Street, ils savent et cette année ça va être trop facile.

Chauffeur de taxi, boucher, coiffeur et toiletteur pour chiens

Hier nous étions donc dans une douce euphorie pré-inauguration. Aujourd’hui nous seront dans une douce euphorie PENDANT l’inauguration et à partir de demain nous serons dans l’ETAT DE GRÂCE de Biden. Alors déjà que le mec est un DEMI-Dieu, autant vous dire que quand un Demi-Dieu est en état de grâce, ça dépote et le marché ne va pas avoir d’autre choix que de monter, monter et monter encore. Il est intéressant de noter qu’en ce moment il y a un retour d’intérêt pour les marchés boursiers et le Bitcoin qui est phénoménal, en 2021, il est impossible de rentrer dans une boucherie ou de se faire couper les cheveux, sans que la personne en face de vous vous pose des questions sur « ce qu’il faut acheter en bourse pour payer les prochaines vacances – enfin, si on n’est pas confiné », et puis même des fois on reçoit des conseils d’investissements – la toiletteuse de mon chien m’a recommandé d’acheter une action qui devait monter. Je vais garder l’info pour moi, parce que c’est plus sain pour le marché et que je ne voudrais pas me faire inculper par la SEC, mais ce genre d’info ne peut pas être mauvaise, ça ne peut pas être un signe de quelque chose, ça ne peut être que le fait que la bourse se démocratise et qu’aujourd’hui tout le monde a compris « comment ça marche » – vous me voyez rassuré.

Donc si je dois vous résumer la journée d’hier, on va dire que l’Europe était en baisse parce que le mardi c’est la journée où on s’inquiète de savoir si le nombre de cas de COVID et le fait que l’Européen moyen ait à peu près autant de liberté qu’un mec qui s’est pris 15 ans de taule pour un braquage – si ce n’est moins – ne va pas poser problème à la croissance économique. Mais c’est pas grave parce qu’aujourd’hui c’est mercredi et que le mercredi on se rend compte que l’arrivée de Magic Joe à la Maison Blanche va tout changer et que la croissance permanente sera parmi nous pour des siècles et des siècles ensuite. Pendant que les Européens soupçonnaient que cette pandémie pourrait éventuellement peut-être peser durablement sur notre économie – réflexion qui ne durera qu’un bref instant – à peu près aussi longtemps que le dernier lifting de Maman Macron – les Américains vivaient leur douce euphorie orgasmique de la prise de pouvoir de Yellen. Et aujourd’hui, ça sera encore mieux. C’est tellement beau et bon ce qui se passe aux Etats-Unis en ce moment que ça nous fait oublier les 400’000 morts et le fait que Biden + Yellen, ça fait quand même 152 ans d’âge cumulé et que chez moi, même à 5 dans la maison on n’y arrive pas.

En Asie ce matin

En Asie ce matin on hésite. Oui, on hésite à faire péter le champagne à cause de Biden et son équipe qui arrive direct de la retraite exprès pour sauver le monde et que même Stallone et Schwarzenegger ont l’air plus crédibles dans “Expandables 8”, ou alors on hésite à tout vendre parce que la pandémie, quand même, ça fout les jetons parce que mis à part resserrer les mesures et rajouter des lois contraignantes et nous interdire de faire autre chose que métro-boulot-dodo, mais surtout pas apéro-resto, on ne semble pas voir le bout du tunnel tout soudain. Bon dans le doute, si on additionne les performances matinales de Hong Kong, Tokyo et Shanghai, on est à zéro – à peu près. Autant dire que l’enthousiasme est modéré et la peur est contrôlée.

Pour le reste, l’or ne fout rien à 1849$, l’argent est à 25.50$, le pétrole est le seul qui trouve que tout va bien, entre l’économie qui va repartir et Biden qui va arriver, lui il est au TOP – le baril se traite à 53.38$ et quand on pense que TOUT LE MONDE était terrorisé de voir Biden arriver au pouvoir parce qu’il serait le « Bourreau du pétrole et des pétrolières » eh bien en fait, le baril ne s’est jamais aussi bien porté. Manquerait plus que le nouveau héros de la nation américaine déclare la guerre à l’Iran, comme tout bon Démocrate depuis l’invention du parti démocrate et le baril pourrait vivre sa meilleure année de l’histoire. Pendant ce temps, le Bitcoin Magique continue d’hésiter et lors d’un dernier sondage dans lequel un panel de Funds Managers se sont exprimés, il semblerait que le centre d’intérêt soit passé « des actions technologiques trop cool qui vont faire fois 1000 » au « Bitcoin trop génial qui va aller à 500’000$ (au moins) » – c’est rassurant de voir que même « eux », les professionnels, préfèrent aller là-dessus – c’est un peu comme la toiletteuse pour chiens ; j’ai comme un doute que ce soit un bon signe.

Nouvelles du jour

Dans les nouvelles du jour, au cas où vous n’êtes pas au courant ; ce soir il y a un concert de Jennifer Lopez et Lady Gaga et Biden sera invité en Guest Star pour prêter serment devant un public clairsemé qui respectera les distances sociales et la moitié de l’armée américaine qui tentera d’empêcher les « Village People » de venir chanter YMCA sur le toit du Capitole. Mis à part ça on notera que dans le domaine des statistiques, on s’est amusé à calculer quelle était la performance des Présidents Américains depuis leur élection jusqu’à leur prestation de serment. Il se trouve qu’avec 12.8% de hausse depuis le 3 novembre, Biden est second derrière Hoover qui avait fait 13.3%. On ne sait pas trop à quoi ça sert ni ce qu’il faut interpréter, si ce n’est que Hoover était là PENDANT le crash de 29 et qu’après, Hitler est arrivé au pouvoir. On se réjouit de voir ce que Bozo premier va nous offrir.

Autrement, dans les vraies nouvelles, Goldman Sachs a publié de superbes résultats et le titre a terminé en baisse de plus de 2%, oui parce que tu comprends, « on savait AVANT que ça serait bon », donc on a pris les profits. Un peu comme les chiffres de Logitech, ils ont pulvérisé les attentes, fait carton plein en pleine pandémie, le titre a ouvert en hausse de 10% et termine en baisse. Non, moi je vous le dis, ce marché est sain – sain comme un type qui se shoote à l’héroïne s’hydrate à la vodka tiède et se nourrit au McDo. Dans les excellentes nouvelles dont on ne parle pas, il faut également mentionner que Biden a nommé Gary Gensler à la tête de la SEC et Rohit Chopra à la protection du consommateur. Grosso modo, c’est un signe très clair comme quoi Biden a l’intention de pourrir le monde de la finance et le dernier tweet d’Elisabeth Warren sur le sujet ne laisse aucun doute – je pense que même quand cet idiot d’Hollande avait dit « la Finance c’est l’ennemi », il n’avait pas fait mieux. Accessoirement, Gary Gensler est un ancien de Goldman Sachs – au cas où on aurait pu imaginer qu’avec les années, ils avaient arrêté de mettre des gars à eux en place un peu partout et pour le reste, quand on le regarde, il y avait des « Obersturmbannführer » dans l’armée allemande qui avait l’air presque sympas à côté de lui.

Et puis, si l’on revient au sujet des vraies nouvelles du jour, Netflix a publié des chiffres qui ont majoritairement « plu » au marché, reste à voir combien de temps ça va durer et si les experts vont nous faire une « Logitech », mais pour le moment le titre se traire en hausse de 12% au-delà des 560$, ce qui signifierait que la résistance a cédé et que ça pourrait être la porte ouverte à toutes les fenêtres. SI ça ne se dégonfle pas. Netflix a aussi annoncé un rachat d’actions et avoir franchi la barrière des 200 millions d’abonnés. Par contre rien sur les nouvelles saisons des séries que je suis, on ne sait toujours pas quand va sortir la saison 6 de “Lucifer” et quand est-ce que “6 Underground 2” va arriver… Rien que pour ça faudrait tout vendre. Et dernière nouvelle en date, Jack Ma aurait réapparu ce matin dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, il semble donc vivant. Aucune explication sur où il était et ce qu’il faisait ces derniers temps, mis à part cirer les pompes du leader maximo.

Chiffres du jour

Dans les chiffres du jour, ça sera CPI en Angleterre, CPI en Europe et ensuite, POTUS parlera lors de son inauguration. Pour fêter ça, les USA ne publieront pas de chiffres économiques – pour ne pas gâcher la fête – par contre, avant l’ouverture, il y aura Morgan Stanley, Procter & Gamble, Alcoa et US Bancorp qui publieront leurs chiffres trimestriels et ensuite, HOP, tout le monde à l’église pour voir Dieu descendre sur Terre.

Pour le moment, l’Asie ne fait rien, les futures ne font rien et le Bitcoin est à 35’000$. Passez une très belle journée et souvenez-vous que si vous avez des problèmes, des soucis, des stress et des inquiétudes, dès ce soir tout est terminé, Papa Joe est là et tout ira mieux. Enfin, jusqu’à qu’il appelle Jacques Chirac, le Président Français, pour organiser sa prochaine visite en Europe.

Je voudrais encore vous signaler que dorénavant, vous ne pourrez plus « liker » nos articles sur Investir.ch, car suite au récent renforcement des mesures anti-covid nous avons été amenés les supprimer. Il semblerait que trop de personnes cliquaient au même endroit sans respecter pleinement les règles de distanciation sanitaire imposées par les autorités. Nous vous encourageons donc à désormais liker et partager un maximum de contenus de notre site sur LinkedIn, Facebook, Twitter et Instagram, tant que nous ne sommes pas censurés pour ne pas avoir porté le masque.

Quant à moi je vous retrouve demain, au même endroit, dans un nouveau monde qui fera un peu penser à DisneyLand, mais en vrai.

À demain.

Thomas Veillet

Investir.ch

“Never put off till tomorrow what you can do the day after tomorrow.”

– Mark Twain

L’article 400’000 morts et l’inauguration des Walking deads est apparu en premier sur investir.ch.