L’Audio du 15 janvier 2021

https://www.investir.ch/wp-content/uploads/laudio-du-15-janvier-2021.mp3

Télécharger le podcast (.mp3)

La magie devait opérer… ou pas

Je vous le dis tout net : on a connu des journées bien plus amusantes et volatiles que cette dernière semaine de mandat sous Trump Premier, qui sera également Trump Dernier. Je ne sais pas si l’on peut faire un lien de cause à effet, mais depuis que le Futur-Ex-Président a été banni de Twitter, on dirait que la volatilité et la tension n’est plus la même sur les marchés – je l’avais déjà dit par le passé : on va s’ennuyer grave lorsque l’on n’aura plus les « tweets » de Trump pour se chauffer sur les marchés et tirer des théories sur l’avenir de l’économie américaine en 240 caractères toutes les cinq minutes.

Toujours est-il qu’hier les marchés européens se sont offerts une jolie journée de hausse relativement calme, en montant tranquillement sur « l’espoir de voir arriver un stimulus lors de la conférence de Joe « Jésus » Biden prévue en fin de journée. Alors que Castex préparait sa conférence de presse multi-ministérielle pour annoncer sa technique révolutionnaire du couvre-feu à 18 heures qui va changer le monde et préparait son cocorico perso pour prouver qu’en faisant autrement que ses partenaires européens ça pouvait mieux fonctionner.. ou pas. Alors qu’Angela Merkel annonçait son intention de resserrer les boulons du confinement allemand jusqu’à fin avril – l’été dans son salon avec la piscine dans la salle de bain se rapprochant dangereusement pour les Allemands. Alors que l’Espagne se demandait si elle ne doit pas prévoir un plan de relance au cas où les Allemands ne venaient pas en vacances cet été et que l’Italie continuait de s’enfoncer dans une nouvelle crise politique, les marchés européens terminaient en hausse parce que type qui a été le plus gros tocard comme Vice-Président depuis George Washington et qui a été élu à la raclette comme Président des Etats-Unis, allait annoncer un plan de STIMULUS HISTORIQUE.

Historique parce que c’est le troisième et que ça ne fonctionne toujours pas. C’est là qu’on se rend compte que (PARFOIS) la logique de l’investisseur dépasse le concept même de la logique.

Tout ça pour dire que tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle est mouillée

Pendant que tout le monde se chauffait sur le plan miraculeux de Biden qui allait stopper net le COVID, relancer l’économie, faire exploser l’inflation et permettre aux Américains de partir en vacances à Palm Beach au moins de mai, il y avait quand même un état de fatigue qui semblait s’installer. Alors soit, il est vrai que cet état de fatigue ne s’installait pas partout puisque le monde merveilleux des IPO’s qui marchent à tous les coups fonctionnait encore de manière tellement magique que le prochain épisode d’Harry Potter pourrait bien se dérouler à Wall Street. En effet, hier deux IPO’s ont explosé les compteurs. Petco prenait plus de 70% pour des croquettes pour chien et Poshmark prenait 140% dès l’ouverture.

Oui, moi non plus je ne connaissais pas Poshmark, mais en gros c’est un site de petites annonces qui prend 20% sur tout ce qui se vend chez eux.

Nous voici donc rassurés, les IPO’s sont toujours aussi magiques, tout comme le Bitcoin qui est repassé au-dessus des 40’000 juste au moment où Christine « Xanax » Lagarde mettait en garde les investisseurs sur le sujet – un peu un pied de nez pour la patronne de la BCE – c’est un peu comme si vous passiez sur une piste cyclable à Genève avec un énorme SUV de 500 chevaux, juste au moment où Dal Busco inaugurait la même piste cyclable. Et puis, en plus des IPO’s, du Bitcoin on a aussi eu droit à la société ARK – société qui fait des ETF’s thématiques sur de la haute technologie – qu’ils allaient lancer un ETF’s sur le business de l’espace. Pour fêter ça, Virgin Galactic a pris 22%. Si vous aviez un doute, en 2021 on n’achète plus un titre pour ses fondamentaux, on achète un titre parce qu’on se dit que s’il y a plus d’acheteurs que de vendeurs, ça va bien finir par monter.

Mais fatigué quand même

Pendant que Sir Branson se frottait les mains dans sa combinaison d’astronaute, on sentait quand même qu’il y avait une baisse de motivation flagrante, car malgré le Stimulus 3.0 qui arrivait à grands pas et le fait que Biden allait relancer l’économie et faire des miracles, les chiffres des Jobless Claims sont sortis encore une fois au-dessus des attentes et encore une fois bien dégueulasses à souhait. Les économistes attendaient 800’000 nouvelles demandes et c’est sorti à 965’000 démontrant clairement que même si les bourses mondiales anticipent un rebond économique de folie, ce dernier fait encore partie du domaine de la science-fiction. On notera aussi que selon les derniers chiffres qui viennent de sortir ; 18’000’000 d’Américains AIMERAIENT un job mais n’en ont pas. Coluche aurait dit c’est inexact ; ils ne veulent pas un job, de l’argent leur suffirait. Mais toujours est-il que les chiffres sont là et la reprise économique, c’est un peu comme le dernier James Bond ; on n’est pas sûr de le voir un jour.

L’Asie a cru au STIMULUS

Hier soir Biden a donc annoncé son stimulus – le marché était fermé, mais ce matin l’Asie est ouverte, et a entamé la journée dans le vert pour fêter ça. Mais au fur et à mesure que les heures passaient, les futures américains baissait et l’Asie a fini par passer dans le rouge. Un peu comme si le doute s’immisçait lentement dans nos esprits. Comme si on esquissait un début de ne plus y croire, de ne plus croire en cette reprise qui se fait attendre. Il est vrai que ça n’est pas simple d’y croire quand tes perspectives de sport d’hiver se résument à regarder les annonces des courses de ski alpin qui sont annulées pour les prochaines semaines.

Ce matin Hong Kong est inchangé, le Nikkei recule de 0.5% et la Chine aussi. Le Bitcoin va dans tous les sens et se traite à 38’440$, l’or est à 1852$, l’argent à 25.64$ et le pétrole est à 53.47$. Le prix de l’or noir grimpe gentiment apportant de l’eau au moulin à ceux qui craignent l’inflation. Malgré qu’hier soir Powell a dit qu’il ne fallait pas s’exciter et qu’il ne fallait pas s’attendre à une quelconque modification de la politique monétaire de la FED – qu’ils allaient sagement continuer à alimenter la bulle actuelle – certains parient sur le fait que ce fabuleux recovery économique qui nous pend au nez une fois qu’on aura terminé le 22ème semi-confinement et le 9ème confinement strict et que tous les restaurants et les commerces non-essentiels auront disparus du paysage économique, pourrait faire exploser l’inflation et c’est d’ailleurs ce qu’anticipe le rendement du fantastique 10 ans américain qui rapporte tout de même du 1.10% – pas tout à fait ce que l’on peut gagner sur une IPO en 12 secondes, mais si vous avez 10 millions investis là-dedans, vous vous faites quand même 110’000 francs par années sans rien faire et sans risque – oui, parce que le gouvernement américain endetté à hauteur de près de 29 trillions, c’est sans risque.

Nouvelles du jour

Pour ce qui est des news du jour, je crois que l’on peut dire LA news du jour, puisque la quasi-totalité des médias ne parlent que du Stimulus de Biden. Le nouveau POTUS a donc articulé des chiffres ; c’est 1.9 trillions de dollars et 1400$ par Américain en direct. En gros, ils nous ont fait mousser avec leur « 2’000$ » par personne, mais comme ils viennent de recevoir 600$, le nouveau gouvernement Biden va déduire le montant aux 2’000$. En revanche, ce que l’on ne sait pas, c’est si Trump va également toucher ces 1’400$ en guise de stimulus.

En plus du Stimulus annoncé – ce qui est vraiment une nouveauté laquelle on ne S’ATTENDAIT PAS DU TOUT – le futur Président a annoncé qu’il allait prolonger le moratoire qui empêche les locataires de se faire expulser de leurs appartements. Le moratoire sera étendu jusqu’en septembre. Comme ça dès qu’il commencera à faire froid au début de l’automne, HOP TOUT LE MONDE DEHORS.

Nous sommes donc hyper-content de l’annonce de Biden. Reste plus qu’à voir combien de temps ça va prendre pour valider le tout. On a l’impression que le marché n’est plus aussi enthousiaste qu’il l’eut été à l’époque. Le mot STIMULUS ne déclenche plus le réflexe Pavlovien que l’on a connu par le passé. Par contre en plus de l’annonce et des 1’400$ qui permettront à chaque Américain d’investir dans des tickets du Powerball, on est très, mais alors très heureux de savoir que pour la soirée d’inauguration de Biden, il y aura Jennifer Lopez qui chantera et l’hymne national sera pour Lady Gaga. C’est chouette, on n’a plus le droit de sortir, les gens perdent leurs jobs à tour de bras et ne peuvent plus payer leurs loyers, mais on organise des soirées pour fêter le Président.

Chiffres du jour 

Aujourd’hui il y aura une avalanche de chiffres économique en Angleterre : GDP, Production Industrielle et Manufacturière et Trade Balance. En France et en Espagne ça sera CPI day et en Europe, on publiera le Trade Balance également. Aux USA, ça sera la journée Michigan pour parler de la confiance du consommateur et de ses 1’400$, puis il y aura aussi le PPI, le New York State Empire Manufacturing Index, les ventes de détail et la production industrielle.

Au niveau des résultats des sociétés, hier nous avons eu les chiffres de BlackRock qui ont battu les attentes du marché, mais le titre a terminé en baisse. Aujourd’hui nous aurons JP Morgan, Citigroup et Wells Fargo. Il y aura aussi Carnival qui nous donnera un avant-goût des prochaines vacances. S’il y en a.

En attendant, il me reste à vous souhaiter un excellent vendredi et un magnifique week-end. Je vous recommande de vous ruer dans les magasins une dernière fois parce qu’on ne sait pas quand ça sera la prochaine et nous on se retrouve lundi matin, hors clusters et avec gel hydro-alcoolique pour la suite des aventures de Joe Biden et de son stimulus. Je termine avec un dernier message personnel : merci au Garage Victoria à Genève, pour m’avoir fait ma journée et les quelques années qui arrivent. Ils comprendront ! Bon vendredi, bon week-end, à lundi !

Thomas Veillet

Investir.ch

“I couldn’t find the sports car of my dreams, so I built it myself.”

Ferdinand Porsche

L’article Biden a déjà LA SOLUTION : Stimulus pour tout le monde ! est apparu en premier sur investir.ch.