Par Charles-Henry Monchau, CFA, CMT, CAIA – CIO de FlowBank

 

Qui est Binance?

Binance (agrégation de «Binary + Finance») est une plateforme qui permet de stocker, acheter, revendre, et échanger des cryptomonnaies contre d’autres cryptomonnaies mais également contre des monnaies fiduciaires telles que l’Euro ou le Dollar. Elle donne actuellement accès à plus de 340 jetons numériques et plus de 1,100 pairs de devises (entre cryptomonnaies et crypto / fiat).

En ouvrant un compte Binance, l’utilisateur a accès à des comptes courants, à du levier, des futures, des transactions «peer-to-peer» (échange de cryptomonnaies), comptes d’épargne (intérêts sur cryptomonnaies), pool (récompenses touchées en se connectant à un «pool» de minage), une carte de crédit (en partenariat avec Visa et émise via sa filiale Swipe) et des comptes «swap» (qui rémunère le client en tant qu’apporteur de liquidités).

Binance supporte les virements bancaires SEPA, permettant d’effectuer des dépôts en Euro directement depuis son compte bancaire (soumis à vérification d’identité). La société se rémunère en prélevant une commission à chaque transaction. Les frais sont parmi les plus bas du marché. Les dépôts sont gratuits mais les retraits sont en revanche payant.

A ce jour, elle compte près de 15 millions d’utilisateurs qui peuvent accéder à la plateforme dans plus de 180 pays et dans 26 langues. Le volume quotidien d’échanges est en train d’exploser. Il est estimé à plus de 25 milliards de dollars par jour sur le «spot» alors que le volume d’échanges sur les contrats dérivés est proche de la barre des 50 milliards de dollars journalier (avec un record à plus de 100 milliards sur une seule journée à fin février). A titre de comparaison, la deuxième bourse de cryptomonnaies, Coinbase, ne dispose que d’environ un dixième de ce volume faramineux.

Le site Binance a été fondé en 2017 par son PDG actuel, Changpeng Zhao (basé à Hong-Kong), plus connu sous le nom de «CZ». Le fondateur deviendra milliardaire en quelques mois et fit la couverture de Forbes en 2018. La société mère est basé aux Iles Cayman mais le 1er échange fut lancé depuis Shanghai. Sous la pression des autorités chinoises, la société a déplacé son siège tout d’abord au Japon puis à Malte.

En avril 2020, Binance a racheté le fournisseur de données CoinMarketCap (570ème site le plus visité au monde) pour un montant qui ne sera pas rendu public.

Parmi les points forts de Binance, citons sa place de leader, sa réputation, sa plateforme  «tout en un» rapide et intuitive, la possibilité de retirer simplement des cryptomonnaies, des tarifs de courtage très avantageux, l’accès à un écosystème, le jeton natif BNB (cf. ci-dessous) et le fait que vos actifs soient assurés en cas de fraude.

Au niveau des points faibles, ses détracteurs mettent en avant le fait que vos clés privées restent sur l’échange (vous exposant au risque de «hacking») et une blockchain centralisée (alors que de nouveaux concurrents tels que Uniswap propose des solutions décentralisées).

A noter que la société est déjà largement profitable. Le bénéfice réalisé en 2020 est proche du milliard de dollars, contre 570 millions en 2019.

Mais Binance n’est pas une société comme les autres. En effet, ses dirigeants n’ont pas pour unique objectif d’augmenter la profitabilité et la valeur de la société. Il s’agit également d’augmenter la valeur du Binance coin (BNB).

Le Binance Coin (BNB)

Le BNB est le token émis par Binance. A l’heure où nous écrivons ces lignes, ce jeton est le 3ème plus important en termes de valorisation boursières dans l’univers des cryptomonnaies avec plus de 40 milliards de dollars de capitalisation.

Les cryptomonnaies par capitalisation boursière

Le BNB est un utility token. En terme simple, il s’agit de d’une version digitale des points de fidélité qui donnent certains avantages à leurs détenteurs (cf. plus bas).

Le BNB a été émis en juin 2017 initialement sous forme de jeton ERC-20. Au mois de juillet de la même année, une ICO (Initial Coin Offering) a permis de lever plus de 15 millions de dollars. Initialement conçu pour permettre aux détenteurs de réduire leurs frais de transactions sur la plateforme Binance, sa portée a été étendue au fil des années.

Le Binance Coin (BNB), comme les autres crypto-monnaies, a de nombreuses applications, telles que:

  • Le trading : BNB peut être échangé contre la plupart des principales crypto-monnaies;
  • Réduction des frais de transaction sur la plateforme Binance;
  • Moyen de paiement auprès des plateformes d’e-commerce, des agences de voyage etc. qui les acceptent;
  • Achat / vente d’actifs traditionnels (actions, ETFs, etc.) sur certaines plateformes;
  • «Staking» : BNB peut être utilisé comme garantie de prêt;
  • Transferts : certaines applications permettent aux utilisateurs de partager des factures et d’effectuer des transferts en utilisant le BNB.

Au cœur de l’économie du BNB, il existe un mécanisme de combustion conduisant à des réductions périodiques de l’offre de jetons. En effet, la société «brûle» des BNB chaque trimestre pour l’équivalent de 20% de ses profits. À partir de son volume maximal initial de 200 millions, les «burns» de jetons devraient se poursuivre jusqu’à ce que le volume maximal atteigne 100 millions.

BNB a connu une ascension parabolique ces derniers mois: + 1600% sur un an et +650% depuis le début de l’année. Cette hausse s’explique en partie par l’ «effet ciseau» suivant: le succès croissant du trading de cryptomonnaies permet à la demande de jetons BNB de croitre fortement. Et plus la société Binance a du succès, plus importants sont les profits et plus le «burn rate» (réduction de l’offre) est significatif – on a donc dans le même temps une hausse massive de la demande alors que l’offre est réduite…Autre élément positif: la prochaine introduction en bourse de Coinbase pour une évaluation estimée aux alentours de $75 milliards. Alors même que les volumes sont dix fois inférieurs à ceux de Binance…

Binance est en hausse de 650% depuis le début de l’année

L’écosystème de Binance

Un véritable écosystème a été créé autour de la plateforme d’échange, renforçant l’effet réseau. Parmi les pièces du puzzle, citons entre autres: Trust Wallet (application mobile pour stocker ses cryptomonnaies sur son téléphone), Acces (gestion des accès par API de Binance utilisée par des services algorithmiques sur crypto ou des services de «copy trading»), Labs (la branche de capital-risque de Binance), Card (Binance Visa Card permet de dépenser vos crypto-monnaies auprès de plus de 60 millions de marchands dans le monde), Academy (base de données gratuite pour en apprendre davantage sur les cryptos), Launchpad (recense tous les nouveaux tokens qui vont être listés sur la plateforme), Binance DEX (Binance a disrupté lui-même son propre modèle d’affaires en créant sa bourse d’échange décentralisée), Charity (fondation pour faciliter les donations), Swipe (entreprise émettrice de ses cartes) ou encore B-Play (site de jeux de casino en ligne possède un partenariat avec Binance pour faciliter la gestion des dépôts et des retraits en cryptomonnaie).

La «Binance Chain»

En 2017, le jeton BNB a été lancé sur la plateforme Ethereum. Mais malgré les avantages bien connus de ce protocole, Binance y a décelé des inconvénients majeurs, telle que la lenteur et le prix. En Avril 2019, Binance a donc lancé sa propre plateforme Blockchain et y a migré les jetons BNB. Même s’il existe des similitudes avec l’ancien protocole, cette migration a permis d’améliorer considérablement les performances de l’écosystème Binance mais au prix d’une bien moindre décentralisation qu’avec l’Ethereum. Le protocole de Binance est beaucoup plus simple et permet de quantité de données et transactions très importantes. Binance est toutefois conscient des limites de la centralisation et travaille donc sur le développement d’un échange décentralisé (DEX).

Les risques

Une nouvelle période de baisse similaire à celle de 2018-2019 annihilerait toute la dynamique telle que décrite ci-avant, entrainant une forte correction de BNB.

La sécurité de la plateforme est un autre risque pour Binance et BNB.

Mais c’est le changement de réglementation qui est considéré comme le risque le plus important pour Binance. Il existe toujours le risque que Binance BNB soit considéré un jour comme une «security» par certains pays, forçant les autorités réglementaires à prendre certaines mesures contre BNB (c’est ce qui est arrivé à XRP Ripple, entrainant une forte baisse du prix).

Enfin, rappelons que dans le cas de l’IPO de Coinbase, les actions émises donnent des droits aux actionnaires, tels que la propriété et des votes. Dans le cas de BNB, il s’agit de «Utility Tokens». Vous ne possédez que des «jetons utilitaires» dont la principale fonction consiste à permettre l’accès futur à un service ou à un produit proposé par Binance. Vous n’êtes donc pas actionnaire de Binance.

Conclusion

Les détenteurs de tokens Binance BNB parient sur le fait que les 3 éléments suivants vont continuer à prendre de la valeur: 1) Les coupons de fidélité Binance qui donnent – entre autres – accès à des frais de transaction réduits; 2) Une participation dans «Binance Chain» (leur nouvelle technologie blockchain) et; 3) Une réserve de valeur (plus Binance est utilisée, plus la demande de jetons est forte. Dans le même temps, la hausse des profits entraine la combustion de jetons et donc une réduction de l’offre).

Certes, Binance fait face à certains risques (dont la volatilité des cryptomonnaies) et la concurrence vient d’horizons multiples. Il faut toutefois garder à l’esprit que les plateformes d’échange bénéficient d’un effet réseau très fort – en d’’autres termes, la liquidité attire davantage de liquidités. Cela permet d’élever les barrières à l’entrée et renforce la domination des échanges établis. Binance est en train de  surfer» sur cette tendance.

Une exposition à Binance (BNB) est possible au travers la plateforme Flowbank via l’achat d’ETCs Binance émis par de 21shares.com.

NB: Il ne s’agit pas d’une recommandation d’investissement

Rendez-vous sur www.flowbank.com

L’article Binance dans le Top 3 des «cryptos» est apparu en premier sur investir.ch.