L’Audio du 13 avril 2021

https://www.investir.ch/wp-content/uploads/laudio-du-13-avril-2021.mp3

Télécharger le podcast (.mp3)

Ça cause, ça cause

Donc oui, les indices n’ont rien foutu mais c’est parce que selon les « experts » ; les investisseurs attendent simplement les premiers résultats du trimestre et comme en attendant on ne sait pas trop quoi faire, il n’y a pas de raison de faire les grandes manœuvres avec les indices. Et puis on peut quand même se demander si le ton sera vraiment donné par JP Morgan qui va publier des chiffres 34% au-dessus des attentes des analystes, sachant que la dernière fois qu’un analyste avait correctement estimé les résultats trimestriels d’une banque, Warren Buffet vendait encore de la limonade devant la maison de ses parents dans les rues d’Omaha.

Mais par contre, il y avait de quoi faire ailleurs et de causer dans tous les sens sur plein d’autres sujets. Il y avait par exemple la conférence de Nvidia. Comme à chaque fois, le géant de la carte graphique nous fait un show qui est capable de faire « bouger le titre ». Sauf que là, ils ont même été capable de faire bouger le secteur, puisqu’ils nous ont fait une « Steve Jobs » – en gros ; une annonce qui est une révolution. En effet, hier Nvidia a annoncé qu’ils allaient développer leurs propres CPU’s. Alors que d’habitude Nvidia se contentait de fabriquer des cartes graphiques, voici qu’ils vont marcher sur un business qui est habituellement l’apanage d’Intel et d’AMD qui se tirent la bourre depuis suffisamment longtemps sur le sujet. Hier l’annonce de Nvidia a placé Intel et AMD dans le même camp – pour une fois. Le camp des perdants, puisque les deux titres ont perdu 4% sur la nouvelle, pendant que Nvidia prenait plus de 5%. Ceci est donc une révolution dans une industrie qui se pose déjà pas mal de questions alors que tout est au plus haut de tous les temps.

Nuance

Et puis on parlait aussi de Microsoft qui rachetait Nuance. Là aussi, c’est toujours très très drôle. Drôle parce que Nuance est un titre qui valait 13 dollars au cœur de la pandémie. Un titre qui est monté de 225% en une année et qui prend encore 16% sur l’annonce d’hier et où tout le monde monte aux barricades pour hurler à la mort en disant « qu’à ce prix-là, c’est trop bon marché et que c’est du vol ». C’est fou comme les gens se désintéressent d’un titre, mais quand tout d’un coup, il y a take over, c’est toujours pas assez cher… Surtout pour le management de Nuance, d’ailleurs. Ceux qui ont de stock-options. Enfin, ceci dit le marché pense – et ce n’est pas peu dire quand on dit que « le marché pense » – il pense qu’il va y avoir un chevalier blanc qui va faire un contre-offre. Je sais pas si on a encore le droit de dire « chevalier blanc » de nos jours, mais disons qu’un chevalier non-genré et de couleur incertaine pourrait faire une contre-offre sur Nuance.

Et puis il y a aussi eu l’upgrade hebdomadaire sur Telsa. Oui, c’est devenu un nouveau principe de la finance depuis plusieurs mois ; les analystes se répartissent le boulot et à tour de rôle il y en a un qui upgrade Tesla. Ils ont un grand chapeau dans lequel ils tirent des boules et dans chaque boule, il y a un niveau de délire qu’ils ont le droit d’appliquer à leur « upgrade » – les boules jaune veulent dire qu’il faut rester raisonnable et les pieds sur terre, les boules bleues signifie que l’on peut se lâcher mais que l’on n’a pas le droit de se droguer en utilisant un spreadsheet excel, les boules oranges c’est le « lâcher prise total autorisé » et les boules à paillettes avec une licorne dedans veulent dire que tu peux officiellement péter le plombs. La dernière à avoir tiré une boule à paillettes avec une licorne dedans, c’est Cathie Wood. Celui d’hier, il avait tiré une boule bleue alors il ne prévoit que 58% de hausse avec un target à 1’071$ très précisément. Mais par contre, il a apporté un peu de fantaisie, parce qu’il ne parle même pas des voitures électriques, mais uniquement des batteries et des systèmes de stockage. C’est – selon lui – grâce à ça que la boîte à Elon va franchir les 1’000$, ça et le fait que selon l’analyste aux boules bleues de chez Canacord, Tesla serait « la prochaine Apple », l’écosystème construit par Elon Musk étant le même. Tesla a pris 4% sur la nouvelle. Avec une boule à paillette, c’était 10% garanti.

Et puis y a le Bitcoin et les cryptos

Autrement, je ne sais pas si vous avez senti la tension qui montait et le suspense insoutenable qui plane au-dessus des bourses mondiales et du fabuleux monde magique de la cryptomonnaie, mais demain il va y avoir l’IPO de Coinbase et on s’attend à voir la fameuse et fantastique société qui n’est autre qu’une bourse pour les crypto monnaies atteindre la valorisation spectaculaire de 100 milliards dès les premières secondes de trading. Il est intéressant de noter que tout le monde est chaud-bouillant sur la chose en ayant les yeux rivés sur l’explosion des revenus de ce dernier trimestre, partant – bien sûr – de l’hypothèse que Coinbase n’aura jamais de concurrence et qu’ils vont pouvoir garder des marges aussi élevées sur les transactions. Lorsque l’on compare ce que le Nasdaq facture par transaction et ce que facture Coinbase, on a un peu l’impression que le Nasdaq fait du bénévolat. Mais bon, je ne veux pas m’étaler sur le sujet, ni gâcher la fête. C’est tellement chouette de voir une boîte exploser en bourse le premier jour et rapporter un max de pognon à ses fondateurs et actionnaires. Un peu comme Yahoo ! quand elle est venue en bourse au plus haut de tous les temps… niveau qu’elle n’a d’ailleurs plus jamais revu…

Mais je m’égare et quand je m’égare je dis du mal. Et on ne peut pas dire du mal sur les cryptos ou sur Coinbase, parce que c’est trop, trop cool et que voilà, faut pas dire du mal des choses trop trop cool. Donc on attend que Coinbase vienne en bourse demain et ensuite on pourra se pâmer de bonheur en se disant que c’est quand même GENIAL – même si on n’aura pas une action parce que impossible d’en avoir à la souscription – alors on pourra quand même payer le prix fort en bourse, parce que les objectifs de prix seront bien, bien plus haut. Bref, c’est quand même fantastique ce que l’on vit. Je me réjouis demain. À l’occasion, regardez quand même les différences de revenus entre le business model des places de bourses classiques et ceux de Coinbase. Je suis certain que sur le long terme, les clients vont adorer payer des frais de transactions délirants, juste parce que c’est trop cool de traiter avec Coinbase. Enfin, je dis ça je dis rien, parce qu’en même temps j’y comprends rien et que, je le répète : ON NE PEUT PAS DIRE DU MAL DU SECTEUR CRYPTO PARCE QUE C’EST UN PÊCHÉ.

Ah oui, j’oubliais : le Bitcoin teste les plus hauts historique « parce que Coinbase  vient en bourse ». C’est assez logique comme explication fondamentale. Je m’incline.

En Asie

Ce matin les chiffres des exportations chinoises étaient en forte hausse, du coup tous les marchés sont en hausse de 1%. Sauf la Chine. Donc si je comprends bien la logique rationnelle du marché actuel, on achète le Japon parce que la Chine va bien, mais pas la Chine directement. C’est assez logique. Je l’admets. Mis à part ça ; l’or et le pétrole ne font rien, mais ça, vous le savez déjà.

Dans les nouvelles du jour, on retiendra que les cas de COVID sont à nouveau en train d’exploser dans le Michigan – alors que le gouvernement semble refuser un nouveau confinement mais encourage les gens à « être raisonnable » – il semble évident que ça va fonctionner super-bien, du coup on peut se poser des questions sur le vaccin ou bien ? L’OMS semble à nouveau hurler à la mort en disant que la contamination continue et que l’on ne s’en sort pas. Le temp commence à être très long. On parle aussi du Crédit Suisse qui va couper les bonus suite à l’affaire Archegos – il va y avoir des dommages collatéraux conséquents dans la banque suisse, puisque comme d’habitude, les conneries de trois mecs qui se sont goinfrés 10 fois plus que les autres depuis 10 ans vont coûter leurs bonus à ceux qui ont fait correctement leur boulot. C’est marrant, on dirait LTCM 2 le retour, c’est juste pas la même banque, mais simplement les mêmes méthodes.

La Chine et ses chiffres

Autrement on parle des chiffres économiques en Chine qui sont bons, mais pas aussi bons que les experts auraient espéré. Des nouvelles restructurations que la Chine demande de faire à Ant pour pouvoir finalement venir en bourse – c’est donc une bonne nouvelle de plus pour Alibaba, tant que l’on peut mettre les ennuis du passé derrière nous, ça semble positif. Il y aussi pas mal d’interrogations qui apparaissent sur l’affaire de l’ETF Ark Invest sur l’Espace. Les autorités commencent à se demander si mettre un de ses propres ETF’s à l’intérieur d’un autre de ses ETF’s, c’est très « fair » comme pratique. Moi je me demande surtout POURQUOI les mecs ils en sont encore au stade où ils se « demandent » si c’est « fair » ou pas. Je sais pas moi, mais admettons que je monte un fonds où je vais charger 1% à mes clients – et que dans ce fonds, je mets un autre de mes fonds sur lequel je charge DÉJÀ 1% à mes clients, n’y aurait-il pas une double couche de frais par le plus pur des hasards ???

Peut-être que j’ai raté un épisode, mais sur le fond et sur la forme, je ne comprends même comment l’armé de compliance officers qui bossent là-bas n’ont pas « tilté » avant. La peur peut-être.

Les chiffres économiques du jour

Côté chiffres économiques, nous aurons le GDP, la production industrielle et manufacturière, ainsi que le Trade Balance en Angleterre. En Allemagne il y aura le ZEW, tout comme en Europe et aux USA, ça sera le jour du CPI et plein de type de la FED parleront, mais pas Powell.

Pour le moment les futures sont inchangés et on attend toujours les chiffres du trimestre qui commenceront officiellement demain et l’IPO de Coinbase qui sera une révolution. À ce propos, le patron de Kraken estime que les cryptos pourraient prochainement souffrir d’une correction majeure – j’espère pour lui qu’il aura pu vendre ses actions Kraken en bourse avant ça. Bref, quoi qu’il en soit, on se réjouit de l’IPO demain…

Passez une très belle journée !

Thomas Veillet

Investir.ch

“A camel is a horse designed by a committee.”

– Sir Alec Issigonis

L’article En attendant Coinbase et les trimestriels… est apparu en premier sur investir.ch.