L’Audio du 24 novembre 2021

https://www.investir.ch/app/uploads/laudio-du-24-novembre-2021.mp3

Télécharger le podcast

En Europe on se méfie

Commençons par les marchés européens qui se posent des questions. Ils se posent des questions sur le confinement à venir. Où, quand, quoi et comment. Aujourd’hui on sait que l’Autriche est en plein dedans, que l’Allemagne est au bord de la panique et que ça pourrait même arriver ailleurs. On sait aussi que si ça se produit ENCORE, les gouvernements devraient nous soutenir, mais c’est encore trop tôt pour que nos esprits vifs et torturés se souviennent de ce qui s’est passé par le passé. Dans le doute on sentait un peu le stress hier.

Et puis on reparlait de la BCE qui pourrait agir sur les taux plus tôt que prévu parce que l’inflation, ça n’arrive pas qu’aux autres. Même si Madame Lagarde avait dit que ça serait une hérésie il y a 3 semaines, voici que soudainement, ça ne l’est plus et que ses « sbires » de la BCE commencent à parler tous azimuts de hausse des taux plus tôt que 2023 et d’un éventuel tapering – éventuellement peut-être mais c’est même pas sûr. Forcément, même si c’est même pas sûr, ça n’aide pas les marchés à monter. Donc hier on a fini en baisse. Légèrement.

Aux USA on réchauffe avant la dinde

Aux USA, la grande nouvelle du jour, c’est que qu’Elon Musk n’a pas fait d’annonce sur Tesla sur Twitter. Il s’est foutu de la gueule de JP Morgan, oui, mais il n’a pas donné d’instructions aux intervenants pour agir sur Tesla, n’a pas vendu d’actions et ne s’est pas fait mousser sur Space-X. Par contre, il a dit que si JP Morgan ne retirait pas sa plainte contre Tesla et ne renonçait pas à réclamer les 600 millions qu’ils réclament, il leur mettrait une mauvaise recommandation sur Yelp… En français, ça veut dire :

« je m’en balance de vos 600 millions, pour moi c’est de la menue monnaie. »

Mais bon, du coup comme on n’avait pas de Musk à se mettre sous la dent, on s’est reconcentrés sur la relation intimiste entre la hausse des rendements du 10 ans et la baisse du Nasdaq. 0.10% de hausse sur les rendements est égale à 2% de baisse sur le Nasdaq. Comme c’est excitant. Il faut dire que depuis que Powell a été renommé, les experts en banques centrales estiment que Brainard aurait été plus « dovish » que Powell et que, du coup Powell va monter les taux plus tôt que Brainard ne l’aurait fait… En gros depuis 48 heures on traite sur des trucs qui auraient pu se produire si des autres trucs s’étaient produits avant et tout cela nous fait penser que si ça s’était produit – ou pas – on devrait repenser nos portefeuilles juste au cas où ce qui n’est pas arrivé et n’arrivera pas, changeait la face du monde.

Et puis ensuite on a eu la marmotte qui mettait le chocolat dans le papier et on s’est rendu compte que demain c’est Thanksgiving et qu’on en reparlera vraiment lundi. New York sera fermé demain – vendredi ce sera une demi-journée et statistiquement, cette semaine de Thanksgiving est pourrie puisque depuis 100 ans, on a une moyenne de 0.8% de hausse durant ces 3 jours de trading et demi. On est loin du compte.

Et l’Asie

Ce matin il ne se passe rien en Chine, ni à Hong Kong. Par contre le Japon est en plongée de près de 2% parce que l’on a peur de l’inflation et des prix du pétrole qui remontent. Et l’affaire du jour c’est sûrement le baril… Hier le Président Biden a annoncé qu’il sortait 50 millions de barils de la réserve stratégique. Depuis le baril a repris 3$ remettant en question tout ce que l’on connait du concept de l’offre et de la demande et ramenant au goût du jour cette bonne vieille phrase qui disait : « Achetez la rumeur et vendez la nouvelle ».Hier c’était plutôt « vendez la rumeur et achetez la nouvelle », mais la réflexion était la même. Tout le monde avait shorté le baril en attendant la nouvelle des réserves stratégiques et maintenant que c’est officiel, on couvre les shorts… Biden espère que les prix à la pompe baisseront rapidement. Là aussi : et puis la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu… Là tout de suite, le baril est pratiquement à 79$, l’or retombe dans la léthargie la plus totale et repasse sous les 1800, quant aux cryptos, c’est bien simple, on dirait de l’or tellement le Bitcoin et l’Ether ne font rien.

Nouvelles du jour

Dans les nouvelles du jour on parle de l’effondrement de la Livre Turque et des conséquences pour l’économie locale. De la Nouvelle Zélande qui remonte les taux à 0.75% pour essayer de contenir la hausse de l’immobilier. Samsung qui va construire une usine de semi-conducteurs au Texas, un investissement de 17 milliards. Et puis, à propos de Space-X et de l’internet par satellite d’Elon Musk, il faut savoir qu’ils repoussent les livraisons de matériel pour cause de « shortage » de semi-conducteurs. Si, si, je me suis abonné pour recevoir le matériel et on vient de me repousser la livraison aux calendes grecques.

Chapitre voiture électriques et faire de l’argent, on apprend dans le FT que le Hedge Fund Third Point de Dan Loeb a fait un profit de 300 millions avec Rivian. Ça paiera les bonus. Xpeng a annoncé avoir l’intention de vendre la moitié de sa production à l’étranger. Ça va faciliter la valorisation des Rivian et autres Tesla. Et puis, dans la baisse du Nasdaq de ces derniers jours, Jim Cramer de CNBC pense qu’il faut racheter Alphabet, Microsoft, Cloudflare, Palo Alto Networks, Roblox, AMD et Nvidia à la première occasion. Reste à déterminer ce qu’est la « première occasion » et quand c’est surtout.

On retiendra aussi que dans le retail ça n’était pas génial ces derniers temps, GAP s’est fait démonter et Nordstrom aussi, la raison : les chaînes d’approvisionnement posent problème… On n’a pas fini d’en parler. Et puis, au chapitre « nouvelles dont on se fout éperdument », Blue Origin va emmener un ancien joueur de Football Américain dans l’espace. Ça nous fait vraiment une belle jambe et ça va sûrement aider à freiner la déforestation en Amazonie.

Chiffres du jour

Pour ce qui est des chiffres du jour, il aura l’IFO en Allemagne, puis les Jobless Claims aux USA, ainsi que le GDP et les chiffres de la confiance du consommateur version Université du Michigan. Chiffres qui sortent habituellement le vendredi, mais comme là, tout s’arrête pendant 5 jours, on se fait le Black Friday des chiffres économiques.

Pour le moment les futures sont en baisse de 0.01% – on sent tout de suite la passion et l’engouement autour du monde de la finance en ce mercredi matin. Moi je vais aller chercher une recette pour faire une dinde végane et je vous retrouve demain pour vous dire que les USA sont fermés pour Thanksgiving.. parce que peut-être je l’ai pas assez dit..

Excellente journée à tous !!! Et merci !

Thomas Veillet

Investir.ch

“For those of you who cannot be with family this Thanksgiving, please resist the urge to brag.”

Andy Borowitz

 

 

L’article Je vous dis déjà MERCI ! est apparu en premier sur investir.ch.