L’Audio du 23 mars 2021

https://www.investir.ch/wp-content/uploads/laudio-du-23-mars-2021.mp3

Télécharger le podcast (.mp3)

Krach du rendement

Hier soir, je ne sais plus quelle banque américaine et pour être franc avec vous, on s’en fout complètement, cette banque américaine a donc revu – tenez-vous bien – « son objectif de rendement » du 10 ans américains pour la fin 2021 de 2.15% à 1.75%. On sent tout de suite la recherche pointue de haute précision et la fusion totale avec son fichier excel. Mais toujours est-il que ce qu’il y a de bien en ce moment, c’est que plus tu dis n’importe quoi sur tes prévisions boursières, plus on t’écoute et plus t’as une chance de faire la une du Wall Street Journal, parce que toi, tu sais. Contrairement au reste du marché qui n’a aucune foutue idée d’où pourrait bien aller le marché dans 5 minutes.

Donc voilà. Hier dans un bureau de Wall Street, il y a un mec qui s’est levé et qui a dit que le rendement du 10 ans n’allait pas monter autant que l’on pensait. On ne connait pas ce gars. On ne sait pas ce que pensait ce même gars du rendement du 10 ans il y a 6 mois quand il était encore à 0.6%, mais juste sur un bête article, le rendement du 10 ans s’est littéralement effondré.

Bon. Effondré……..  J’exagère peut-être un poil puisqu’entre les plus hauts d’hier à 1.725% et les plus bas de ce matin à 1.67%, il n’y a pas de quoi non plus prendre des cours de parachutisme, mais disons qu’entre ces deux « rendements », tout a changé dans le marché. Oui, parce qu’on n’est pas des amateurs, on est des vrais pros qui savons tous que lorsque les rendements du 10 ans, ils diminuent, c’est que les risques d’inflation, ils diminuent aussi. Et si les risques d’inflation ils diminuent, ça veut que la TECH C’EST TROP COOOOOOOOL…

Du coup, le Nasdaq est monté hier parce que l’inflation n’est plus qu’un mauvais souvenir. Enfin, ça n’est plus qu’un mauvais souvenir jusqu’à demain, quand un autre analyste avec un autre « spreadsheet excel » viendra nous dire que selon lui le rendement du 10 ans pourrait aller rapidement jusqu’à trois. On ne le connaîtra pas non plus, mais ça suffira pour galoper comme des bœufs derrière lui et faire tout comme il dit. Parce que lui, il sait, contrairement à nous qui ne savons pas et qui sommes juste des suceurs de roue et qu’on aurait meilleur temps de se mettre au vélo.

L’Europe confinée à la hausse

Pendant qu’aux USA on s’emballait sur la tech à cause que l’inflation on s’en tape, l’Europe montait sans aucune raison mis à part peut-être sur le fait que l’on savait qu’un jour ça ira mieux. Non, parce que pour le reste, il faut tout de même admettre que c’est difficile de s’emballer, quand on regarde les news de la région, on peut quand même se demander pourquoi le DAX et le SMI terminaient en hausse. Le SMI a d’ailleurs cassé sa résistance à 11025 et semble en route pour les plus hauts de tous les temps, pourtant quand on regarde l’ambiance et la morosité, on peut se demander.

En Allemagne c’est encore Volkswagen qui tire l’indice, donc on ne se posait pas trop de question, puisque VW est officiellement le nouveau Tesla et que malgré le fait que l’on aura passé les 5 dernières années à leur vomir dessus à cause du Dieselgate, soudainement ils sont devenu l’incarnation de l’énergie verte et de la victoire de la voiture électrique sur le méchant SUV qui pollue. Mais pour le reste, Merkel a accepté de confiner le pays pour un mois de plus – jusqu’à mi-avril – et tout le monde trouve ça super, économiquement parlant – il faut dire que les infections repartent à la hausse et que la fin du monde est à nouveau proche en Europe.

Donc l’Allemagne se confine encore un peu plus, la Suisse ne se confine pas, mais on ne pourra plus jamais aller au restaurant et la France invente le confinement à l’extérieur, l’extension du couvre-feu et l’interdiction des barbecues – et se demande ce que Macron et Castex prennent comme drogues – mais tout va bien, les marchés sont sereins. Ah oui, comme on est tellement excité par la « reprise des infections », on notera que malgré les vaccins, ça repart à la hausse aux USA aussi… Peut-être qu’il va falloir que l’on apprenne à vivre avec peut-être.

Mais enfin bon, on s’en fout, l’importance c’est l’optimisme

Mais enfin bon, on s’en fout, l’importance c’est l’optimisme, l’optimisme de voir l’économie repartir pour de bon. L’optimisme de voir le chômage baisser pour de bon et l’optimisme de voir les rendements du 10 ans baisser pour de bon et ne plus faire de cauchemars toutes les nuits au sujet de l’inflation. Dans les bonnes nouvelles de la journée, hier on a tout de même eu le Stratège de Morgan Stanley qui pense qu’il y a un ENORME potentiel de hausse dans les « Value Stocks » – Value Stocks qui commencent d’ailleurs tous à traiter comme des Techs Stocks, puisque certains titres qui avaient des performances moyenne annuelles à 1 chiffres commencent à afficher des performances trimestrielles à 3 chiffres.

Et puis il y avait Cathie Wood qui fixait un objectif sur Tesla à 3’000 pour 2025. Et moi qui fixait un objectif à 45’000 sur Amazon pour 2097, sans compter que le patron d’une boîte à Bitcoin qui es forcément un expert en tout, estime que le Bitcoin pourrait aller très rapidement à 300’000$ ou alors se péter la figure violemment. Mais il préfèrerait qu’il aille à 300’000 d’abord. On est très contents de voir que les experts en crypto, sont devenu aussi analystes que nos analystes à nous et sont tout aussi capables de faire la météo que Philippe Jeanneret. Ah oui, et puis j’oubliais de vous dire… Il y a un titre qui s’appelle Support.com qui a pris 300% hier, parce qu’il va fusionner avec une boîte qui fait du Blockchain.

Mais que l’on se rassure, hier Goldman Sachs a aussi sorti un papier de recherche fondamentale qui dit que NOUS NE SOMMES PAS DANS UNE BULLE ET QUE TOUT VA BIEN !!!

Vous pouvez donc ressortir de chez vous et acheter n’importe quoi à n’importe quel prix, tout est normal. Mais si vous sortez de chez vous, sortez masqués quand même, ça serait ballot de relancer la pandémie avant d’être vacciné, après tout il ne reste plus qu’à attendre 5 ans pour atteindre l’immunité collective, au rythme où ça va. Si jamais je connais un resto sympa qui devrait être encore ouvert le jour où ils pourront rouvrir en 2026, on se réjouit, ce fameux jour où il n’y aura plus de contamination et où il y aura zéro mort depuis 6 mois.

Ce matin en bref

Ce matin en bref :

Au milieu de la nuit, quand je me suis levé, l’Asie trouvait très chouette l’histoire du rendement du 10 ans en baisse, mais soudainement on s’est rendu compte que l’inflation pourrait AUSSI être un problème en Chine et que là-bas aussi, ils ont eu un analyste qui a fait des remarques, mais désobligeantes cette fois. Du coup tous les indices sont passé du vert au rouge, sans compter que Baidu a fait son IPO à Hong Kong ce matin et que c’était décevant. Oui, en effet, nous sommes en 2021 et en 2021 on est habitué à voir des IPO’s qui font du 80% à l’ouverture ou alors c’est de la daube et vu que Baidu ne monte QUE de 3%, c’est la loose totale.

Le Nikkei est en baisse de 0.4% et le reste de 1% et des poussières, pendant que les futures sont en baisse de 0.20% à New York.

Autrement le vaccin AstraZeneca est efficace à 79% – sauf pour ceux chez qui ça ne fonctionne pas, le patron de la FED de Richmond estime que les USA sont au bord du recovery complet, les USA devraient lancer un nouveau package de 3’000 milliards pour relancer l’économie.

WeWorks a annoncé une perte 3.2 milliards, mais pourrait se transformer en SPAC – comme quoi tout est facile, si tu montes une boîte qui ne fonctionne pas, d’abord, tu perds du fric, ensuite tu la transforme en SPAC, ensuite tu annonces que tu achètes du Bitcoin avec une partie du capital et que tu lances une voiture électrique qui sera disponible en 2027, mais qui aura une super-batterie qui ELLE sera disponible en 2031 et après tu fusionnes avec une boîte qui fait du Blockchain et tu deviens un jeune entrepreneur à succès.

Et puis, Mark Branson a été débauché de la FINMA pour aller faire la même chose en Allemagne. Je suis tenté de dire ce que je pense, mais on va encore dire que je dis du mal. Mais comme quoi tout est possible dans ce bas monde.

Chiffres économiques

Côté chiffres économiques, nous aurons les ventes de nouvelles maisons aux States, mais aussi plein de gens qui sont en rapport avec les banques centrales qui parleront. Mais surtout, il y aura Powell et Yellen qui parleront ensemble. Peut-être que Yellen dira du mal du Bitcoin et que Powell redira que le Bitcoin est un substitut pour l’or mais pas pour le dollar. Et ce soir on aura notre moment « fasten your seat belt » avec la publication des chiffres trimestriels de GameStop.

Bref, on va s’amuser. La période que l’on vit est tout bonnement passionnante. Passez une très belle journée et on se voit demain.

Thomas Veillet

Investir.ch

“Wine is constant proof that God loves us and loves to see us happy.”

– Benjamin Franklin

L’article Krach sur les rendements et l’interconnexion avec le Nasdaq est apparu en premier sur investir.ch.