Transactions

Mi-septembre un fonds investi dans le marché des actions chinoises a été acheté. Les frais de transaction se montent à CHF 10,55. De plus les droits de garde du trimestre ont été facturés pour un montant de CHF 16,16.

Commentaires de marché

Rien de nouveau sous les tropiques si ce ne sont les attaques des infrastructures pétrolières saoudiennes à la mi-septembre. Les commentaires des banquiers centraux ainsi que leurs interventions sur les taux directeurs ont apporté un élan positif sur les marchés. Certes, les économistes se montrent prudents quant à la vigueur de certaines économies mais les investisseurs sont restés sur un mode positif.

Aux Etats-Unis, nous avons assisté au déclenchement d’une procédure de destitution du président mais à part le bruit que cela crée dans les milieux concernés, ceci n’a pas perturbé les opérateurs de marché.

En septembre, les différentes classes d’actif ont vécu des destins divers. Les métaux précieux, l’or et l’argent, affichent une performance négative. Ils sont suivis par le pétrole et le Bund. De l’autre côté du spectre, nous trouvons les actions espagnoles, le Nikkei, l’indice des actions russes, le FTSE et le Dax, pour ne citer qu’eux.

 

Le trimestre montre une image sensiblement différente. En effet, l’or et l’argent sont les meilleurs performeurs, en USD, alors que le pétrole, le cuivre et les actions chinoises se tiennent compagnie en territoire négatif.

 

 

L’environnement reste toutefois fragile surtout si nous considérons que les indices boursiers sont relativement hauts. Comme l’écrit fort justement Nathalie Benatia de BNP Paribas, «les récentes annonces de politique monétaire ne sont pas parvenues à rassurer totalement et un certain scepticisme commence à s’installer. La solution passera peut-être par des politiques budgétaires de soutien à l’activité mais leur mise en place risque d’être longue».

Répartition géographique et sectorielle au 30 septembre 2019

Portefeuille

En septembre, le portefeuille gagne 0.91%. Le MSCI World hedgé en francs suisses progresse de 1,94% presque comme le SMI qui gagne 1,95%. Les positions du portefeuille en valeurs chinoises et technologique ont pesé sur la performance tout comme la position importante en liquidité (17%). Les frais de transaction et les droits de garde ont aussi amputé légèrement la performance.

Performance septembre 2019

Octobre

Le mois de tous les dangers pour la plupart des investisseurs. Tous craignent les humeurs de Trump qui s’en va en guerre contre le parti démocrate et les dérives politiques en Europe et à Hong Kong. En toile de fonds nous retrouvons la fameuse guerre commerciale. De plus, les résultats trimestriels de la plupart des sociétés américaines souffleront le chaud et le froid dans les marchés. Cependant, le soutien des banquiers centraux apporte un peu de baume au cœur des investisseurs.

Nous garderons la position en cash durant le mois d’octobre. Car si celui se passe sans encombre, nous ne savons pas de quoi seront fait novembre et décembre. La performance de fin d’année 2018 reste encore gravée dans nos mémoires.

 

Performance mensuelle

 

L’article Le feuilleton d’un portefeuille d’épargne (investissement) jeunesse: épisode 20 est apparu en premier sur investir.ch.