L’Audio du 27 juillet

https://www.investir.ch/wp-content/uploads/laudio-du-27-juillet.m4a

Facebook. Je ne vais pas vous refaire le film, mais pour être simple, l’avenir à court terme est sombre, mais le long terme semble toujours intact. Mais ça on s’en moque, parce que nous, le long terme, on ne sait plus ce que c’est depuis bien longtemps vu que notre « vision » ne dépasse pas – en général – les 5 prochains jours.

Donc le titre s’est fait démonté. 19% de baisse. 120 milliards de capitalisation boursière envolée dans la journée et pendant ce temps-là, Facebook a débloqué un budget de 10 millions pour assurer la sécurité de son CEO et de sa famille. Au cas où un investisseur pas content décidait de kidnapper Zuckerberg en représailles sûrement.

Tous les médias de la planète se sont jetés sur l’histoire de la chute de Facebook, la plupart de ces médias ne connaissent même pas la différence entre une action et une obligation, mais l’affaire était trop belle et trop sanglante pour ne pas en parler – même mal. Je ne vous dis même pas les articles à deux balles avec en titre : « FACEBOOK PERD 120 MILLIARDS EN BOURSE !!! » – Juste au passage, c’est la capitalisation boursière de Facebook qui a été « réduite » de 120 milliards, ce n’est pas qu’ils avaient un tas de billets de 100 dollars dans la poche arrière du jeans et qu’ils ont tout perdu en faisant un tour de grand huit !!!!

Bref, tout le monde est devenu spécialiste Facebook et je ne serais même pas surpris de voir un cahier spécial « Effondrement en bourse de Facebook » dans le prochain Elle Magazine qui vous expliquerait que porter et comment se maquiller pour supporter une journée comme ça…

Et puis même les « pros », les spécialistes de la finance mondiale, les mecs qui ont fait des études et tout et tout, ils avaient des trucs à dire, surtout des « je ne suis pas surpris », « c’était à prévoir », « le titre était trop monté », « je le savais mais je n’osais pas le dire », « non, je n’avais pas de Facebook dans les comptes de mes clients, j’avais vendu les action au plus haut comme je le fais toujours ».

En gros, on a bien tiré sur l’ambulance, le Dow Jones a tout de même terminé en hausse parce qu’il n’y a pas de Facebook dans le Dow Jones et les deux autres indices étaient baisse À CAUSE de Facebook, mais une chose est sûre, sans Facebook, hier on aurait pas eu besoin d’ouvrir la bourse.

L’autre sujet du jour, bien moins sanglant, mais tout aussi important, si ce n’est plus ; c’est la nouvelle histoire d’amour entre Trump et Juncker qui ont été pris en photo en train de se faire des bisous et tout et tout. On ne connaît pas trop les détails de l’accord entre les USA et l’Europe, c’est assez succinct, mais on sait qu’ils sont à nouveau potes et ça suffisait pour rassurer tout le monde – même que depuis on s’en fout royalement de savoir ce qui se passe avec la Chine. Hier l’Europe a ENFIN vécu une belle journée. D’abord parce qu’il n’y a pas de Facebook dans le DAX et l’Eurostoxx et ensuite parce que tout le secteur automobile était limite au bord de l’orgasme boursier après les annonces de la veille.

On avait presque l’impression qu’en plus de l’accord Juncker-Trump, les Américains avaient soudainement décidé d’échanger tous leurs pickups Chevrolet, Ford et autre Dodge contre des pickups Mercedes.

D’ailleurs hier Daimler a publié des chiffres tous pourris, mais comme c’était à cause des taxes douanières, tout était oublié et le titre terminait en hausse de 3%. Non, je vous le dis, l’accord annoncé toutes les 3 minutes sur Twitter par Trump est un accord historique qui fait qu’à côté, Yalta c’était du pipeau et que limite, si on cherche bien, dans cet accord, il doit y avoir un truc qui guérit le cancer et qui permet de réduire la famine dans le monde.

En résumé, la journée aurait pu être parfaite si Facebook n’existait pas. Mais en même temps, quand on lit les interviews sur le sujet, comme tout le monde avait vendu ses Facebook la veille, ça ne devrait pas poser de problème. Apparemment les seuls qui ont perdu de l’argent dans l’histoire ça serait les Hedge Funds, alors comme on « aime bien » quand les Hedge Funds perdent, c’est limite pas grave.

Pas de rabais “flotte” dans votre entreprise ? Pas de flotte du tout ? Comment payer moins cher votre prochaine voiture ? Cliquez pour savoir…

Pour le reste, l’or est à 1225$.

D’ailleurs je vous annonce que je ne vais plus parler de l’or à l’avenir, ça prend de la place pour rien.

Le pétrole continue sa remontée, gentiment, mais sûrement. Le baril est à 69.64$ et le Bitcoin est à 7922$, depuis que tout le monde avait commencé à revoir les objectifs à la hausse sur les cryptos, ça rebaisse. On se demande même si le coup sûr est à nouveau remis en question… Non, vraiment c’est pas facile de faire l’investissement à 5 minutes.

Maintenant que le Facebook Day est terminé, on va pouvoir laisser le sujet de côté et parler d’autre chose. Les analystes vont faire tourner leurs spreadsheets Excel pour savoir s’il faut acheter là tout de suite et quel est le nouvel objectif de prix sur Facebook et si les gens vont continuer à venir publier leur vie sur le réseau social malgré la baisse. C’est vrai que c’est un stress énorme d’imaginer que dorénavant, si la mentalité changeait, vous ne POURRIEZ PLUS SAVOIR ce que votre collègue de droite à fait ce week-end, ni ce que votre collègue de gauche a mangé hier soir.

Rien que d’y penser j’ai des bouffées de chaleur et de la peine à respirer.

Donc on va parler d’autre chose.

Hier il y a eu plein de chiffres after close, évidemment, le plus gros étant AMAZON… Alors eux ils n’ont pas annoncé de mauvaises nouvelles, au contraire : TOUT VA BIEN. Le titre a perdu 2.8% durant la séance en sympathie avec Facebook – oui, parce que c’est AUSSI UNE TECHNO – Comparer Facebook et Amazon c’est un peu comparer le Real Madrid et le Boston Patriots ; ça ne sert à rien ils ne font pas le même sport. Mais peu importe hier on vendait en « sympathie » – ça s’appelle la « solidarité boursière » – comme quoi on n’est pas toujours des monstres de capitalisme assoiffés de profits.

Pas toujours.

Je disais qu’Amazon a perdu 2.8% durant la séance puis Amazon a repris plus de 3% after close – tout va bien chez Amazon, l’ascension est verticale, mais tout va bien. Très bons chiffres chez AMD qui est au plus haut des plus haut, déception chez Intel et chez Electronic Arts – surprenant parce quand je vois le temps que mes ados passent sur leur console à se refaire les matches de la coupe du monde, je me dis qu’il y a encore de l’espoir pour vendre des jeux FIFA 2022 Special Qatar avec des matchs simulés sous 57 degrés à l’ombre. En plus y a pas que les ados qui y jouent, je connais plein d’adultes qui font pareil, mais je ne citerais pas les noms. Mais peu importe, déception hier chez Electronic Arts.

Dans les autres nouvelles du jour, on retiendra que BP a racheté le business « schiste » de BHP pour 10.5 milliards. Wall Street semble avoir trouvé un nouveau moyen de « jouer » contre Tesla – tout le monde se rue sur les Credit Default Swaps de Tesla. On se réjouit du premier août et des publication du fabricant de mixers – pardon – de voitures électriques. L’ETF sur le Bitcoin créé par les frères Winklevoss a été refusé par la SEC. Le Barrons a trouvé un trader qui a perdu 180’000 dollars sur Facebook rien qu’hier et ils pensent que l’or est dans une tendance baissière qui va durer et qu’il ne faut pas envisager un rebond de si tôt.

Tiens, je vais commencer à m’y intéresser alors.

Pour le reste, on parle des publications du GDP cette après-midi. Le chiffre est important, mais la méthode de calcul est mystérieuse et vient d’être retravaillée, on entend d’ailleurs des gens qui la remette un peu en question. C’est pas très gentil et puis même si c’est Trump qui fait le calcul lui-même c’est aussi valable après tout… En plus du GDP, il y aura aussi le GDP en France, histoire de parler d’autre chose que de Benalla, et pour terminer les chiffres de la confiance du consommateur version Michigan.

Côté trimestrielles, il y aura : Chevron, Danone, Exxon, Merck, Phillips66, Renault, GoodYear et Twitter. Il y a moins de monde qu’hier, mais forcément, après clôture tout le monde veut partir en week-end.

Pour le moment les futures sont en hausse et l’Asie ne fait rien.

C’est tout pour ces deux jours « Special Facebook », maintenant vous pouvez sortir de chez vous et aller vous balader. Je vous souhaite un excellent week-end et on se retrouve lundi pour parler des chiffres de Tesla qui arrivent… suspense..

Thomas Veillet
Investir.ch

« Le débile mental, l’idiot peuvent être décelés au premier coup d’oeil par le spécialiste. Rien ne permet en revanche de reconnaître le con à sa seule apparence. »

Yvan Audouard

L’article Pour 120 milliards, t’as plus rien !!! est apparu en premier sur investir.ch.