L’Audio du 23 avril 2019

https://www.investir.ch/wp-content/uploads/laudio-du-23-avril-2019.m4a

Il n’y a toujours aucun mot au sujet du Trade Deal – les mecs ils étaient à deux doigts d’y arriver et de nous faire l’annonce du siècle et là, plus rien. Plus un mot, plus un tweet !!! PLUS RIEN, ils nous laissent nous emmerder comme des rats morts et se raccrocher aux «CHIFFRES DU TRIMESTRE »…

Trump est passé où ??? NON, mais sérieusement, le mec il ne pouvait pas passer deux minutes sans « tweeter », la Chine par-ci, la Chine par-là, « le Trade Deal bla bla bla »… et là, depuis deux semaines, plus rien. Pas un mot, ni une carte postale.

On en est aux rations de survie

En attendant on se raccroche à ce qui reste et c’est un peu comme quand vous faites un trekking en terre hostile, que vous avez consommé toutes vos rations de survie et qu’il ne vous reste plus qu’à faire des soupes avec de l’eau et des herbes que vous savez même pas ce que c’est et que c’est dégueulasse mais comme vous n’avez pas le choix vous faites comme si…

Là, c’est pareil, on est obligé de faire croire que les chiffres du trimestre nous intéressent, alors que tout le monde sait que si le Trade Deal est annoncé et qu’il guérit le cancer comme c’est prévu, Apple peut annoncer sa faillite, on n’en aura juste rien à faire. Mais en attendant, on fait croire qu’on s’intéresse à d’autres trucs. Tenez pas plus tard que vendredi, le Premier Ministre Japonais va se rendre à Washington pour parler des « relations commerciales entre le Japon et les USA ». Sérieusement ???

Il faut occuper le terrain

On a presque l’impression que c’est le service de presse de la Maison Blanche qui se lève le matin et qui se dit :

– « Bon les mecs, faut qu’on occupe ces guignols de traders, qu’est-ce qu’on pourrait leur donner à manger pour qu’ils ne se souviennent pas du Trade Deal ?? Des idées ? … Non, Carlos Ghosn, c’est déjà fait et tout le monde s’en fout. Au bout de quatre inculpations ça n’intéresse plus et puis les Français ont Notre Dame de Paris. Autre chose ??? Le Japon ? On fait du commerce avec eux ? Mis à part la PlayStation ? Ah ? des voitures hybrides et des chaînes Hi-Fi? C’est quoi une chaîne Hi-Fi ? Bon, ok. On peut essayer. Envoyez des communiqués de presse comme quoi Trump va voir leur Managing Director vendredi prochain. Et convoquez-le. Comment il s’appelle ? ABE ? C’est une plaisanterie ? Non ? Ben dites-lui de venir à l’heure…

Alors en effet, ça nous occupe, mais des fois on aimerait plus. Alors là, c’est vrai c’est le week-end de Pâques et on ne pouvait pas non plus s’attendre à de grandes manœuvres, mais c’est long. Le marché est coincé dans un range tellement étroit que même un mannequin de 38 kilos qui mange une pomme par jour ne pourrait pas passer dedans.

Pourtant les records tombent

Pourtant c’est vrai, chaque jour on va plus haut. Bon pas de beaucoup, mais on va plus haut. Hier soir le Nasdaq 100 a terminé au plus haut de tous les temps, tout le monde s’en fout parce que tout le monde attend le krach annoncé depuis si longtemps, mais quand même.

Le S&P500 est au bord de la rupture haussière et même les plus bearishs des analystes techniques commencent à se dire que ça pourrait quand même monter encore, mais tout le monde s’en fout. On attend quelque chose, on cherche une direction. Mais on ne sait même pas ce qu’on cherche. Ou plutôt oui, le Trade Deal, mais on n’ose pas se l’avouer.

Alors pour s’occuper, on se chauffe sur les chiffres

Donc cette semaine on va regarder les chiffres du trimestre, après les bancaires la semaine dernière, on va avoir les technos qui arrivent. Amazon, Facebook, Microsoft, Tesla, Coca-Cola et Harley Davidson. Oui, les deux dernières sont pas des technos, mais sinon ça faisait trop court et puis au moins tout le monde sait ce que c’est.

Mais la liste est bien plus longue encore. Il est clair que ça va bien nous occuper jusqu’à la visite passionnante de Monsieur Abe ce vendredi.

Trump réchauffe le baril

Alors que l’on attendait Trump sur le Trade Deal, il semble bien plus motivé pour s’occuper du baril. Ces derniers jours on sentait qu’un truc se passait et puis voilà, c’est fait. La Maison Blanche a décidé de « ne plus autoriser les pays qui étaient autorisés avant à acheter du pétrole iranien ».

En gros, si vous êtes un pays qui n’a pas de pétrole mais qui a des idées et qui avait une cathédrale, AVANT vous pouviez acheter du pétrole dans les souks de Téhéran, mais maintenant, si vous le faites, la Maison Blanche – qui, je le rappelle, fait la loi mondiale – va vous coller des sanctions qui vont faire tellement mal que vous allez devoir rappeler Benalla pour vous consoler.

Le baril s’est donc envolé au-dessus des 65$. Encore un petit effort et toutes les stars qui sont venues nous chauffer sur le sujet l’été dernier vont revenir faire les malins à la télé et à la radio en disant « on vous l’avait dit ».

L’or coule

Le métal jaune a enfoncé les supports, mais tout le monde trouve ça normal. Ça aurait été le Nasdaq qui offrait une configuration technique pareille, on aurait déjà monté une émission de télé et un numéro spécial du 20 Minutes pour annoncer le prochain krach et la fin du capitalisme par la même occasion. Mais là c’est l’or, alors c’est pas pareil, tant que ça brille il y a de l’espoir.

Ce matin l’Asie ne fait rien. Le Japon baisse de 0.02%, Hong Kong de 0.04% et la Chine recule massivement de 0.35%. Il paraît, selon les médias, que les intervenants sont « prudents à l’aube d’une grosse semaine de publications » – mais pas à cause du Trade Deal. DU TRADE QUOI ??? Ah oui, ils sont aussi angoissés par la hausse du baril. À 64$ ils s’en foutaient complètement, mais là, à 65.93$, ça fout les jetons. On peut les comprendre.

Pour le reste

Dans les nouvelles du jour, on retiendra que la Sénatrice Harris rejoint le groupe des Démocrates qui sont POUR la destitution de Trump. C’est intéressant, à 18 mois de l’élection présidentielle, il semblerait que ça serait plus simple de le battre à la régulière que de perdre son temps pendant des mois à lutter contre des chimères. Mais bon, pour ça il faut un candidat et c’est plus compliqué.

Tesla sera dans la ligne de mire cette semaine. Musk a tenté de faire un nouveau coup de pub ce week-end avec une voiture qui fait tout toute seule, même le café. Il a aussi dit que d’ici une année il aura 1 millions de « ROBOTAXIS » en circulation, mais n’a pas marché et ça n’a pas fait oublier la Tesla qui fait de l’auto-combustion dans un parking souterrain en Chine. Une journaliste a résumé la situation à propos de Musk et des résultats de cette semaine : « la question n’est pas de savoir si Tesla va annoncer une perte, la question est de connaître la taille de la perte et comment Musk va nous la faire avaler – après tout, Musk n’est juste qu’un autre vendeur de voitures ».

Sur le coup des « ROBOTAXIS », on se demande quand même ce qu’il a fumé.

Le chiffre du jour

Pour vous mettre en forme ce matin, sachez que Bob Iger, CEO de Disney, a touché 65 millions de dollars en 2018. Une des héritières de Walt Disney a estimé que le salaire et le bonus était totalement « insane ». Je crois que l’on peut s’abstenir de traduire. Cela représente tout de même 1424 fois le salaire moyen annuel d’un employé de Disney, 325 fois celui du Roi Macron et environ 5400 fois ce que gagne un Gilet Jaune.

Autrement Kraft/Heinz remplace son CEO après le « writedown » de 15 milliards, c’est Miguel Patricio, le patron du marketing qui remplacera Hees. Samsung reporte le lancement de son téléphone portable pliable, il semblerait que le seul avantage de ce dernier soit de prendre moins de place dans la poubelle, vu qu’il ne fonctionne pas…

Côté chiffres économiques

Aujourd’hui il y aura les chiffres des New Homes Sales et ça sera à peu près tout. Autrement, il y aura aussi les trimestriels de Twitter, Snap, Coca-Cola, Procter & Gamble, eBay, Texas Instruments et Harley Davidson.

Source : www.earningswhispers.com

Voilà, je sais bien que l’on aimerait tous un peu plus d’excitation, mais va falloir patienter encore, CNBC disait ce matin qu’il fallait arrêter la fixette sur le Trade Deal et commencer à regarder les chiffres des exportations US en direction de l’Europe. C’est vrai faut se renouveler et puis la Chine c’est surfait, c’est pas si important que ça, commercialement parlant.

Bon, moi je vous laisse à vos cafés et à votre digestion d’œufs, de lapins et de chocolat ou de lapins en chocolat et je vous retrouve demain pour vous redire la même chose à peu de choses près…

À demain.

Thomas Veillet
Investir.ch

« Vous pouvez être sûr que si Joseph d’Arimathie a pas été trop con, le graal, c’est un bocal à anchois ! »

Perceval.

L’article Quand t’es dans le désert, depuis trop longtemps est apparu en premier sur investir.ch.