L’Audio du 19 janvier 2018

https://www.investir.ch/wp-content/uploads/19-1-2018.mp3

Les marchés n’ont strictement rien fait ou en tous les cas pas grand-chose qui vaille la peine d’en faire un fromage. Les marchés US ont terminé légèrement en baisse parce qu’il y a toujours ce risque de « shutdown » des institutions fédérales si les membres du Congrès ne trouvent pas une solution d’ici cette après-midi – les rumeurs veulent qu’ils auraient une solution pour tenir trois semaines de plus (ça devient du bricolage digne d’une émission de « homestaging » sur M6) – mais dans le doute les intervenants se mettaient debout sur les freins et prenaient les profits.

Enfin, ils n’achetaient pas en tous les cas.

En Europe on compensait la journée de la veille, comme mentionné dans la chronique d’hier – encore ces foutues histoires de décalage horaire – bien que le marché était toujours un peu freiné par l’Euro qui est toujours fort. Trop fort.

Mais globalement ce fût une journée qui n’aura servi à pas grand-chose. Alcoa a publié des chiffres pourris et le titre perdait 7% quand à Morgan Stanley, ils ont pris une charge exceptionnelle comme prévu, mais globalement la photo était dans l’ensemble plus rose qu’attendue. Le titre était légèrement en hausse. Que des trucs passionnants comme vous le voyez.

Pour le reste c’est encore du côté des Cryptomonnaies que les trucs marrants se trouvaient. Après s’être fait laminer la tête pour toutes les bonnes raisons citées hier dans cette même chronique (encore), des raisons comme la Corée du Sud et la Chine qui veulent mettre les bâtons dans les roues des CryptoTraders, Poutine qui veut réguler et un espèce de pyramide Ponzi qui a fermé ses portes – les Cryptomonnaies ont massivement rebondit. Le Bitcoin reprenait 20%, l’Ethereum 30 et le Ripple je ne sais plus, mais à un moment il montait de plus de 50%.

Ce qu’il y a de bien avec les Cryptomonnaies, c’est qu’elles font tout comme les marchés boursiers, mais plus vite, plus fort et avec plus d’intensité. En tous les cas, je crois que si vous décidez de vous mettre au CryptoTrading, vous pouvez également annuler les vacances à EuropaPark, parce que les « grands-huit » sont bien plus impressionnants sur votre écran de trading que dans la vraie vie.

Ou alors si vous préférez, il y a les trucs plus « tranquilles » comme l’or et le pétrole, des classes d’actifs où il ne se passe rien. L’or est à 1332$ et le pétrole est à 63$ et des poussières, oui je le reconnais, le baril a baissé de 1$ depuis hier, mais franchement à côté du Ripple, c’est comme s’il n’avait même pas ouvert. On notera que le pétrole baissait parce que des analystes ont dit, je cite, « le pétrole pourrait être victime de faiblesse à court terme »… il faut quand même reconnaître que les mecs ils ont du courage, ils n’ont quasiment rien vu à la remontée du baril entre le coup sur des 20$ et les 60 dollars et là, ils arrivent la gueule enfarinée et nous disent qu’il « pourrait y avoir un faiblesse à court terme », mais que c’est pas sûr… et nous on écoute encore. J’hallucine.

Bref, en gros on parle du « shutdown » à Washington, même si cela ne devrait pas non plus déclencher la fin du monde à Wall Street, on observe les chiffres trimestriels sans grande conviction, surtout qu’il faut tout interpréter avec le filtre de la réforme fiscale, ce qui veut dire que, du coup, il faut interpréter et lire entre les lignes, ce qui est tout de même épuisant psychologiquement pour un trader.

Et puis le reste c’est les Cryptomonnaies qui donnent envie de vomir tellement ça bouge vite et tellement les « G-négatifs » sont durs à encaisser, à côté de ça, pilote de chasse, c’est les vacances au Club Med.

La Chine a publié un GDP de 6.9% supérieur aux attentes des « experts » et même supérieur aux propres attentes du gouvernement chinois, il y en a qui vont finir dans une ferme de redressement. Ce matin c’est d’ailleurs la folie pour fêter ça, puisque la Chine est en hausse de 0.3%, on frise l’euphorie. Le reste des marchés, Japon et Hong Kong bougent à l’unisson, en hausse de 0.10% – du délire complet, c’est tellement excitant qu’on se croirait sur le plateau de l’émission d’Alain Morisod.

Dans les nouvelles du jour et dans les statistiques intéressantes et passionnantes, on apprend que plus de la moitié des titres du S&P500 sont en hausse de plus de 20% depuis que Trump est devenu CEO des USA il y a un peu plus d’une année. Encore une bonne raison qu’il puisse se gargariser et se créditer pour ce succès. IBM était en baisse après la publication de ses chiffres du trimestre hier, mais c’était moins pire que prévu, parce que pour une fois depuis bien longtemps, ils n’ont pas perdu d’argent. Big Blue serait-il en train d’inverser la tendance ?

Autrement HSBC a payé 101 millions pour clôturer un dossier de fraude. Prouvant encore une fois que quand c’est un individuel qui fraude, il va en taule, quand c’est une banque, ils paient et personne ne finit en prison. Comme si c’était « la banque » en tant qu’entité qui avait fraudé et que personne à l’intérieur n’avait pris la décision espérant gratter un plus gros bonus l’an prochain. Nous sommes tous égaux, mais les banques sont plus égales que les autres dans les cas de fraude… étonnant tout de même. Non, même pas…

Le Congrès semble avoir trouvé une solution pour repousser le « shutdown », mais l’incertitude et le suspens insoutenable est toujours d’actualité puisque l’on ne sait pas si le Sénat va accepter de signer le chèque. Vous je ne sais pas, mais je trouve ça tellement passionnant que je dois prendre des calmants pour ne pas trop m’emballer sur le sujet.

American Express a publié ses chiffres qui se prenaient une baffe à cause de la réforme fiscale et dans la foulée, ils ont annoncé qu’ils interrompaient leur programme de rachat d’actions. Le Barron’s veut être certains que vous êtes prêts pour le prochain krach et ils pensent aussi que le pire est derrière nous sur le Bitcoin.

Côté chiffres économiques, on attend le PPI en Suisse et en Allemagne. Les Retail Sales à Londres et la Confiance du consommateur version Michigan aux USA. Pour le calendrier des trimestriels, vu que c’est vendredi, c’est plus léger, comme d’habitude, mais il y aura tout de même Schlumberger qui publiera.

Pour le moment les futures sont inchangés, le Bitcoin est à 11’050$ et l’Ethereum vaut 1’000 balles et moi je me réjouis d’être en week-end que je vous souhaite excellent d’ailleurs… On se revoit lundi comme prévu !!! Que la force du Blockchain soit avec vous.

Thomas Veillet
Investir.ch

“The Pessimist Sees Difficulty In Every Opportunity. The Optimist Sees Opportunity In Every Difficulty.” -Winston Churchill

L’article To Krach or not to Krach ? est apparu en premier sur investir.ch.