Cette Chronique vous est offerte par :

TCA BANNER

On prend les mêmes et on recommence. À l’aube des célébrations de Thanksgiving et d’un gigantesque génocide chez les dindes, les marchés ont battu de nouveaux records. Encore. Les barrière psychologiques sont en train de tomber, le Dow Jones a passé les 19’000 et le S&P500 a franchit la barre des 2200. J’imagine que cela vous fait une belle jambe, mais à Wall Street, on aime ces niveaux « psychologiques », ça ne veut strictement rien dire, mais c’est l’occasion de vendre des casquettes et des T-Shirts qui sont « badgés » DOW 19’000.

Fondamentalement, rien n’a changé depuis 48 heures, pas une nouvelle économique qui a changé la photo de famille. Le marché surfe sur la vague Trump puisque depuis l’élection, tout le monde trouve que « soudainement » son programme « make America great again, je pollue, je dérégule et je m’en tape des étrangers » semble très intéressant pour la croissance économique. Il y a bien Tom DeMark le proéminent stratégiste-analyste technique qui prévient que le Trump rally va nous péter à la figure tout soudain et les indices pourraient perdre 10%. Mais il l’a annoncé il y a une semaine et hier il a déjà réduit l’amplitude du mouvement baissier à 5-6%, dans deux semaines il devrait annoncer un krach à la hausse.

Et puis en même temps si tu prédis un krach de 10% « un-de-ces-jours » et qu’entre deux, le marché prend 20%, ça te fait une belle jambe de rater toute la hausse.

Bref, les marchés montent et pour ceux qui aiment les chiffres, le Dow Jones aura mis 480 jours pour aller de 18’000 à 19’000 et 15 ans pour aller de 10’000 à 19’000, en passant par 6’500 entre deux et puis il y a 29 ans, quand j’ai mis les pieds dans une banque pour la première fois, il était à 2’500.

capture-decran-2016-11-23-a-08-41-53

On notera les bonnes performances du secteur de la consommation, alors que l’on s’attend à un Black Friday de folie, Dollar Tree a publié de très bons chiffres et Urban Outfitters pourrait bénéficier largement de la débauche de consommation attendue dans 3 jours. Les deux titres étaient fortement en hausse.

Dans le secteur pharma, on notera la déception ressentie sur le titre Medtronic qui a perdu près de 9% après avoir publié des ventes en-dessous des attentes et prévenu que l’avenir ne serait pas facile. Le secteur Healthcare était fortement sous pression toute la journée et on retiendra également que Palo Alto Networks a annoncé son trimestre le plus faible de son histoire et se faisait démolir de près de 13%.

En Europe les indices terminaient également tous en hausse, tirés à la hausse par l’enthousiasme trumpissime américain et par le secteur minier qui était en pleine forme. On notera « l’affaire Vinci » qui secoue le marché depuis hier, puisque la société française de construction a été percutée de plein fouet par une « nouvelle bidon » qui a été publiée par Bloomberg. Selon le site d’information, le CFO de Vinci s’était fait virer pour des irrégularités comptables. Le titre dévissait de 18% sur la nouvelle.

Jusque-là, tout va bien, sauf que la nouvelle en question est totalement fausse. Vinci a immédiatement démenti et le titre ne terminait en baisse « que de 3.8% », la société a déposé plainte auprès des autorités de marché afin de trouver comment ce communiqué de presse bidon a pu atterrir sur les écrans Bloomberg.

En Espagne, on retiendra Banco Sabadell qui terminait en baisse de 4.3% après que le milliardaire colombien Gilinski ait vendu sa participation de 3% dans la banque espagnole.

Côté matières premières, l’or est à 1212$ et est toujours aux soins intensifs et le pétrole ne parvient plus à monter après son rebond de ces derniers jours. Il est actuellement à 47.80$ et ne peut plus en avant.

BANNIERE


// <![CDATA[ document.write('<scr'+'ipt language="javascript1.1" src="http://adserver.adtech.de/addyn/3.0/1135/6076290/0/3907/ADTECH;loc=100;target=_blank;grp=[group];misc='+new Date().getTime()+'"></scri'+'pt>'); // ]]&gt;

Cet article Trump, il est TROP cool ! est apparu en premier sur Investir.