Il a un costume en lycra moulant rouge et blanc avec des croix suisses sur les épaules et un slip moulant par dessus aux couleurs du drapeau américain.. Le slip en forme de drapeau US, c’est surtout pour avoir l’occasion de s’asseoir dessus…

Dans ma chronique de vendredi passé, j’ai brièvement abordé le sujet, mais plus j’y réfléchis, plus j’ai besoin d’élaborer un peu plus sur le sujet… Parce que, force est de constater que suis très énervé par ces histoires d’évasions fiscales et d’amendes que nos banques doivent payer au gouvernement US sous prétexte d’avoir aidé leurs clients à frauder le fisc américain.

Alors oui, je sais, frauder c’est mal, mais c’est étrange parce que j’ai de la peine à « plaindre » l’administration fiscale d’un pays qui ne joue pas avec les mêmes règles que les autres. C’est une caricature, mais depuis que les Américains ont inventé le « Happy End », ils croient définitivement qu’ils sont les maîtres du monde, les gentils de la planète et les gendarmes de la terre, donc, forcément, à la fin ils doivent gagner, sinon c’est pas drôle et ils risquent de rouler par terre en tapant points jusqu’à que les autres pays du monde leur jurent allégence et amour inconditionnel.

delawareJe ne veux pas, dans cet article, tomber dans l’anti-américanisme primaire parce qu’au fond de moi je les adore, à commencer par leurs motos avec un moteur allemand, mais je dois dire que chaque fois que j’entends qu’une banque paie une amende et que les Américains nous ressortent leur épisode larmoyant du « ils-ont-été-méchants-avec-nous-mais-heureusement-nos-prières-ont-été-entendues-surtout-par-madame-Widmer-Schlumpf-et-les-méchantes-banques-suisses-vont-payer-aux-gentils américains », j’ai les oreilles qui sifflent le sang qui bouillonne. C’est alors que j’ai une furieuse envie de me transformer en « Superénervé » et hurler à qui veut l’entendre que les Américains feraient bien d’encaisser cet argent en silence, sans la ramener sans arrêt, sans jouer les victimes à chaque occasion surtout quand on sait que si vous, Suisse, décidez de frauder le fisc de votre pays (bien que le Suisse ne fraude JAMAIS), le meilleur endroit pour aller ouvrir un compte où l’on ne vous posera pas de questions c’est les USA. Il vous suffira de prendre un avion et aller ouvrir un compte avec votre valise de cash dans la première banque américaine venue.

Oui, ça fait mal à entendre, mais la justice américaine et adepte du faites ce que dis, mais pas ce que je fais…

Il faut reconnaître que si vous êtes Américain et/ou si par malheur vous êtes nés sur le sol américain et que vous avez quitté le pays à l’âge de 2 jours et 7 heures de vie, on ne vous laissera pas faire ce que vous voulez. Mais en revanche, si vous êtes résident d’un autre pays, là c’est différent… il n’y a plus d’évasion fiscale qui tienne. Là, on rentre dans le domaine du « Bizness is bizness mon frère » et le pognon n’a plus d’odeur soudainement.

Aider les étranger à frauder les autorités de leur propre pays, ça on sait faire aux USA. Et forcément, jusqu’à il y a quelques années, la Suisse avait des parts de marché plus qu’attrayantes, mais maintenant que les USA ont terminé leur travail de sape, ils peuvent reprendre l’échoppe du secret bancaire suisse. En gros, vous m’excuserez de ma vulgarité, mais ils se foutent de nous, et à la longue, ça devient réellement pénible de les entendre couiner à chaque histoire d’amende bancaire, c’est épuisant de les voir se présenter en tant que victimes.

En conclusion : Oui, la Suisse a transformé l’évasion fiscale en business, mais je crois que je peux facilement trouver une dizaine de pays ou de région du monde qui sont dans le même business. Oui, nous avons des choses à nous reprocher – mais pas plus que les USA ou que Monaco (au hasard). L’évasion fiscale est un sport partout dans le monde et pour que les paradis fiscaux existent, il faut que les enfers fiscaux existent aussi.. L’un ne va pas sans l’autre. Prenez le temps de discuter avec un contribuable fortuné français et voyez combien leur gouvernement est totalement cinglé et incompétent, il est clair que dans cet environnement, ça peut donner envie de planquer son argent ailleurs.

Cependant maintenant que les Américains ont démonté le business suisse avec la collaboration active de certains politiques, maintenant qu’ils ont récupéré une bonne partie de la « market share », je crois qu’il est temps que l’on puisse mettre en avant le fait que EUX AUSSI, sont passés maîtres dans l’évasion fiscale active et comme ont les connaît, on peut imaginer que ça ne va pas s’arrêter là. Ils devraient prochainement passer au mode « industriel » et sortir une « app » qui vous permet de frauder le fisc de votre pays directement depuis votre iPhone. Ceci sera une révolution…

Et puis ce qui est chouette c’est que les Américains collaborent avec toutes les nationalités afin de favoriser l’évasion (sauf les Américains eux-mêmes) et je doute qu’ils renoncent à cette manne financière si un politicien européen vient frapper à leur porte en demandant des informations.. Il est plus que probable qu’ils éclatent de rire en disant : « hey look at the little french guy. He wants to have some intel, shall we give it to him???? » – et ensuite, ils se tapent sur le ventre en éclatant de rire.. Bref, ils se sont bien foutus de nous et on s’est bien fait rouler dans la farine. Fondamentalement, ils ont un avantage concurrentiel non-négligeable : quand ils haussent le ton, on les écoute ! Pour le reste, c’est l’hypocrisie totale.. La formule « faites ce que je dis et pas ce que je fais » prend tout son sens. C’est l’hôpital qui se fout de la charité.

Alors franchement, maintenant qu’ils ont gagné, qu’ils ont encaissé des montagnes de pognon en amendes (et ce n’est pas fini), qu’ils ont récupéré tout le business de l’évasion fiscale – on pourrait peut-être tourner la page et ils pourraient peut-être cesser une fois pour toute de couiner comme des cochons qu’on égorge à chaque fois que l’on revient sur le sujet !!!

Bref, je suis super-énervé comme à chaque fois qu’on en parle. Super-énervé que tout le monde trouve ça normal, que personne ne dise rien. On s’est agenouillé devant eux, on a déposé les armes au premier coup de semonce et maintenant, non content de leur servir de paillasson, nous devons surtout ne pas faire de bruit pendant qu’eux font exactement ce qu’ils nous reprochaient avant…

Souvenez-vous bien que si les USA on fait ce qu’ils ont fait contre le secret bancaire, ce n’est pas pur altruisme et par déontologie fiscale, C’EST TOUT SIMPLEMENT POUR RÉCUPÉRER LE BUSINESS !!! Qu’on se le dise !!!

Thomas Veillet

Cet article Un nouveau super-héros est né; il se nomme « Superénervé » est apparu en premier sur Investir.