Le procès de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme Lamine Diack reprend ce lundi 15 juin. Pour cette deuxième semaine, le Sénégalais continue de faire face aux juges du tribunal correctionnel de Paris. Lundi matin, les audiences seront consacrées aux grands absents, comme son fils Papa Massata Diack, que le Sénégal refuse d’extrader. Les enquêteurs français pointent dans ce vaste dossier le manque de collaboration de la justice sénégalaise. Lamine Diack avait également évoqué en 2015, avant de se rétracter, un supposé financement russe de la campagne du président Macky Sall, à hauteur d’un million et demi de dollars. Le ministre de la Justice du Sénégal, Malick Sall, est notre invité.