En République démocratique du Congo, les besoins de financement pour l'aide humanitaire ne sont comblés qu'à hauteur de 20%. Les Nations unies et leurs partenaires espéraient deux milliards de dollars américains, un budget revu à la hausse à cause de l'impact du Covid-19. Seuls 400 millions de dollars ont été abondés. Diego Zorilla, le coordonateur humanitaire adjoint des Nations unies, basé à Goma, au Nord-Kivu, dans l'Est de la RDC, répond aux questions de Vincent Dublange.