La 28e édition du sommet Afrique-France, sans chefs d’État africains, avait lieu ce vendredi à Montpellier dans le sud de la France. Un rendez-vous que l'Élysée a voulu consacrer à la jeunesse et à la société civile. Entre 2 000 et 3 000 personnes ont participé à l’événement. Une partie d'entre elles ont débattu avec Emmanuel Macron, le bousculant très souvent sur la politique de la France vis-à-vis du continent. Didier Acouetey, président du cabinet AfricSearch, revient sur l'événement avec Aabla Jounaïdi.