Le 11 avril 2019, après quatre mois de manifestations populaires dans tout le Soudan, l'armée mettait fin à 30 ans de pouvoir d’Omar el-Béchir. L’ancien chef d’État a depuis été condamné une première fois pour corruption en décembre et incarcéré à Khartoum. Depuis le mois d’août, un Conseil souverain composé de civils et de militaires supervise la délicate transition vers un régime civil dans un contexte d’une terrible crise économique. Chercheur spécialiste du Soudan, Jérôme Tubiana est l’invité de RFI.