Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants, était l'invitée de Frédéric Rivière ce matin. Le président Emmanuel Macron a demandé lundi « pardon » au nom de la France aux harkis, Algériens musulmans ayant combattu aux côtés de l'armée française durant la Guerre d'Algérie (1954-1962), et abandonnés par la France. Durant cette cérémonie, le président français a annoncé l'adoption prochaine d'une loi « de réparation », pour ces combattants et leur famille.