Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, revient sur les conditions de travail actuelles des salariés français mais fustige le fait qu'une partie des salariés continuent de travailler dans des secteurs non indispensables durant cette période.