C'est la rentrée ! En général c'est bruyant on est content de retrouver les copains et on râle car on reprend le boulot. A JGMNP on est parti vers l'alternative : la discrétion. Toujours dans les jeux vidéo bien entendu mais le but sera de vous montrer que notre conception de la discrétion dans ce domaine est souvent loin du sens premier du mot. Pour ce faire c'est Olivier en hôte subtil qui va habilement relancer Gaëtan et Mehdi sur cette émission. Comme on est dans la pédagogie tolérante on partira dans un premier temps sur la reprise du sens de la discrétion qu'on connait tous et toutes. Ne pas se faire voir ou entendre dans un jeu et qui a pour autre nom l'infiltration. Un aspect qui d'ailleurs peut appauvrir le champ des possibles du game design. Dans un second temps on commencera à se diriger vers le sens premier du terme discrétion et pourquoi justement on se retrouve face à un art de disparaître qui n'est pas que celui d'un Metal Gear ou d'un Splinter Cell. Enfin on tentera une discussion entre chroniqueur pour interroger tout ce que notre cheminement pendant l'émission nous aura évoqué. Retrouvez-nous sur Twitter : - Olivier : @JGMNP_Olivier - Gaetan : @gaetanblaise - Mehdi : @D_Mehdi Générique de l’émission : Lukhash – Beginning of Anxiety. Jingles intermédiaires : Metal Gear Solid - Encounter (KCE Sound Team Japan)  Mark of the ninja - Ninja Intro (Vince De Vera, Jason Garner) Baten Kaitos - Soul Poetry (Motoi Sakuraba) Doom - Ultraviolence (Mick Gordon) Symphony of the night – Requiem for the Gods (Michiru Yamane, Akiropito, Rika Muranaka, Jeff Lorber) Illustration : Mark of the Ninja  Klei Entertainment/Microsoft Studios © Tous Droits Réservés.