Chez JGMNP, on aime défendre les sagas maudites, les séries parfois éteintes faute de succès. Après Oddworld, WipeOut, Ghouls’n Ghosts, Legacy of Kain et EarthWorm Jim, ce mois-ci, on s’est baladé dans des paysages oniriques à dos de dragon pour s’intéresser de plus près au cas de Panzer Dragoon, grande série de SEGA de la deuxième moitié des années 90. On passera en revue les principaux épisodes de la saga avant d’examiner ses influences Moebiusiennes, qu’elles soient picturales ou thématiques. Pour finir, on débattra librement de l’héritage de cette série sur les jeux vidéo des années 2000 à aujourd’hui, avec ce paradoxe en toile de fond : comment un “simple” rail shooter, genre totalement défunt, peut-il être à l’origine d’un tel culte ? Retrouvez-nous sur Twitter : - Olivier : @JGMNP_Olivier - Antoine : @antoineherren - Julien : @JGMNP Générique de l’émission : Lukhash – Beginning of Anxiety. Jingles intermédiaires : Panzer Dragoon - The Flight (Yoshitaka AZUMA) / Panzer Dragoon Orta - Forbidden Memories (Saori KOBAYASHI) / Panzer Dragoon Saga - Premonition of War (Saori KOBAYASHI) / Panzer Dragoon Orta - City in the Storm (Saori KOBAYASHI). Générique de fin : Phantom Dust - Plastic People (Yoshiyuki USUI, Yuko ARAKI). Illustration : Panzer Dragoon Orta / SEGA, Smilebit © Tous droits réservés.