durée : 00:03:50 - Le Polar sonne toujours 2 fois - Très noir et très violent, "Les Dynamiteurs" est aussi empli d’une tendresse inconditionnelle envers les laissés-pour- compte. Ce roman intense raconte la fin brutale de l’enfance « dynamitée » par la corruption du monde des adultes. Une chronique de Michel Abescat.