durée : 00:02:28 - La minute conso France Bleu - par : Dominique ESWAY - Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'offre baptisée C-Zam est intéressante, notamment pour les petits budgets. Il n'y a pas de condition de ressources. C'est à dire qu'on n'est pas obligé d'y verser une certaine somme tous les mois. Ce qui est important pour les étudiants et tous ceux qui n'ont pas un salaire fixe. Autre élément : il n'y a pas de dépôt minimum. Troisième élément : il n'est pas cher puisqu'il ne coûte que un euro par mois, soit une facture annuelle de 12 euros... Pour l'ouvrir c'est simple : il suffit d'acheter un coffret à cinq euros à la caisse d'un des 3 000 magasins ou sur le site rueducommerce.com, qui appartient à Carrefour. Ensuite on l'active en allant sur le site internet ou via l'application qu'on télécharge sur son portable. Pour alimenter le compte, on fait un virement.

Mais il y a bien quelques défauts quand même

D'abord on ne peut pas l'alimenter par chèque ou en versant des espèces. Il faut donc avoir un autre compte ailleurs pour l'approvisionner. D'autre part la carte de paiement est à débit immédiat et à autorisation systématique. La bonne nouvelle c'est que vous ne pouvez jamais être à découvert. A vous de vérifier le solde de votre compte avant de payer. En cas de solde déficitaire, des frais seront prélevés. La moins bonne c'est que vous ne pouvez pas étaler vos paiements. Avec votre carte vous pourrez retirer de l'argent sans payer de commission dans les distributeurs de Carrefour banque et dans ceux de BNPParibas. Dans les autres, en zone euro ou en dehors, il vous en coûtera un euro par retrait plus une commission. Autre élément : ce compte est réservé aux plus de 18 ans. Alors qu'il intéresserait sûrement les plus jeunes.

Ce n'est pas le seul compte qui ne dépende pas d'une banque

Non effectivement. Il y a le compte Nickel qui a été lancé il y a trois ans. Il a déjà 530 000 clients. La différence c'est qu'il est ouvert à partir de 12 ans et qu'il peut être alimenté en liquide dans les bureaux de tabac. Mais son fonctionnement est un peu plus coûteux. Et puis il y aura bientôt Orange. Partant du constat que de plus en plus de consommateurs payent via leur portable l'opérateur de télécoms a décidé de se lancer sur ce marché. Il devrait lancer son service de banque mobile dans les semaines qui viennent.

Dominique Esway