Auditeurs résilients qui ne voyez que le meilleur à venir, je ne souhaite pas vous décevoir en vous disant que le journalisme des années 2000, ce journalisme d’accusation et de dénonciation est en train de changer, le nouveau journalisme s’appelle le journalisme de solution : c’est-à-dire qu’avec l’épidémie, on arrête de critiquer, même si c’est bien Français, on informe dans l’esprit d’apporter des informations utiles, c’est ainsi que, par exemple, il y a eu des milliers d’articles sur les masques pour apporter des solutions et des mises en garde....