Il a une voix de velours et une gueule de cinéma et depuis le 19 Août, date de sortie de son autobiographie « Le Temps gagné » il est l’auteur qui fait trembler la classe dominante de Saint-Germain-Des-Près, le quartier des éditeurs, à commencer par son père Jean-Paul Enthoven, tycoon de chez Grasset, qui n’en revient pas que son fils Raphaël, son champion, sa merveille, publie dans une maison concurrente une autobiographie enflammée par des règlements de compte avec toute la famille et la famille est grande...