Quand vous écoutez le nouvel album de Diana Krall comme nous allons le faire, « This Dream of you » qui sort en cette rentrée de re-confinement chez le célèbre label de jazz Verve, on comprend que de plus en plus Diana cultive l’intimité vocale, ce qui était jadis le propre des premiers Crooners de la radio, une voix qui vous parle à l’oreille comme si le message, à vous seul était destiné. Bien que plusieurs séances de voix aient été réalisées ces dernières années sous la houlette du célèbre producteur musical Tomy Lipumma...