Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres s'est dit ce dimanche « consterné » par les frappes israéliennes et la flambée de violences à Gaza. Les ministres des Affaires étrangères se réuniront ce mardi en urgence. Un cessez-le-feu est-il possible ? Comment Israël justifie-t-il ses bombardements ?
L'ambassadeur d'Israël en Belgique, Emmanuel Nahshon est l'invité de « Matin Première ».

Différentes manifestations en soutien aux deux camps ont lieu ce weekend en Belgique. L'ambassadeur Emmaneul Nahshon s'est d'ailleurs indigné de propos tenus dans un rassemblement pro-palestinien.
« Des cris de haine meurtrière contre mon pays et mon peuple dans les rues de Bruxelles. Et tout ça au nom de la `liberté d'expression' ». Nous le ferons réagir à ces manifestations, et aux critiques de dirigeants politiques belges.

Les combats les plus intenses depuis 2014 entre Israël et le mouvement islamiste du Hamas, déclenchés par des troubles à Jérusalem, ont fait 174 morts dans l'enclave surpeuplée de Gaza et tué dix personnes en Israël depuis lundi.