Pasolini aurait eu 100 ans le 5 mars. Cet anniversaire nous donne l’occasion de réécouter la série en 5 épisodes que lui avait consacrée Gregor Beck en 1997. De Pier Paolo Pasolini, on ne retient souvent que le cinéaste des dernières années, alors qu’il fut aussi et avant tout un grand poète, dans tous ses domaines d’activité. Il nous revient à travers une vaste enquête pleine d’Italie dans le sang et le son.
‘J’ai quitté les orages et les primevères pour une Rome de chair et d’illusions’ est le 2e épisode de la série. La fin de la seconde guerre mondiale coïncide avec l’explosion du cinéma en Italie. En 1945, Roberto Rossellini signe ‘Rome Ville ouverte’, Pier Paolo Pasolini a 23 ans.
Réalisation Gregor Beck